Cette semaine en histoire

Archives

Un hôtel d'allure princière malgré ses 75 ans!

Semaine du lundi le 22 juillet 2002

Le 25 juillet 1927, l'hôtel Prince of Wales ouvre ses portes dans le parc national des Lacs-Waterton. Juché sur une falaise, il offre une vue imprenable sur les montagnes, les lacs, la ville et les prairies. Son style particulier et son emplacement exceptionnel en font le symbole visuel le mieux connu de Waterton.

Hôtel Prince of Wales et les monts Richards

Hôtel Prince of Wales et les monts Richards
© Parcs Canada / J. F. Bergeron / Envirofoto / 1999

En 1910, le président de la Great Northern Railway of the United States, James Hill, a une vision : faire des parcs nationaux des Lacs-Waterton et Glacier le « terrain de jeu du Nord-Ouest ». Aidé de son fils Louis, il conçoit et construit une chaîne d'hôtels, des camps, des chalets, des embarcations, des routes et des sentiers destinés à attirer les touristes dans la région. Pour se rendre dans ces parcs, ceux-ci doivent emprunter la Great Northern.

Louis Hill visite Waterton pour la première fois en 1913 et choisit le promontoire qui domine la ville et le lac Upper Waterton pour y bâtir le nouvel hôtel. Le 1er février 1926, la toute nouvelle Canadian Rockies Hotel Co. Ltd. obtient un bail de 42 ans de l'administration du parc.

Construit en 1926-1927, l'hôtel sera le seul maillon canadien de cette chaîne américaine d'hôtels de villégiature. Ses toits pentus, ses pignons et ses balcons lui donnent l'air d'un immense chalet alpin et son magnifique intérieur en bois évoque encore l'atmosphère rustique des chalets montagnards de l'époque.

Hôtel Prince of Wales

Hôtel Prince of Wales
© Services de relevés du patrimoine
Travaux publics / 1995

À partir de 1927, après être arrivés par train à East ou à West Glacier, au Montana, les voyageurs entament des vacances excitantes dans des hôtels, des chalets et sous la tente. À la fin du voyage, ils prennent place à bord du MV International sur le lac Upper Waterton, pour aller de Goat Haunt, aux États-Unis, jusqu'au parc national des Lacs-Waterton, au Canada. Ils passent la soirée à l'hôtel Prince of Wales avant de retourner au parc national Glacier en autocar. C'est là un des nombreux itinéraires offerts dans le parc par la Great Northern aux visiteurs « bien nantis » : en effet, une semaine de vacances - déplacements et repas inclus - peut coûter plus de mille dollars, une fortune dans les années 1920 et 1930.

Situé dans le parc national du Canada des Lacs-Waterton, l'hôtel Prince of Wales est un des grands survivants de l'âge d'or des établissements de villégiature associés au développement du réseau ferroviaire au Canada et aux États-Unis. Il a été désigné lieu historique national du Canada en 1994.

Pour plus d'information, visiter le site web du parc national du Canada des Lacs-Waterton.

Date de modification :