Cette semaine en histoire

Archives

Tom Longboat, rapide comme l'éclair

Semaine du lundi le 15 avril 2002

Le 19 avril 1907, malgré un temps maussade et un parcours difficile, l'athlète onontagué Tom Longboat remporte le prestigieux marathon de Boston. Sa course, effectuée en un temps record, le propulse parmi les meilleurs coureurs de fond de son époque.

Tom Longboat, le coureur canadien, le 22 avril 1907

Tom Longboat, le coureur canadien,
le 22 avril 1907

© Charles A. Aylett / BAC / C-014090

Né à l'été 1886 dans la réserve iroquoise des Six-Nations en Ontario, Tom Longboat grandit dans l'enthousiasme que suscite alors le retour des Jeux olympiques. Très tôt, il montre des aptitudes pour la course à pied. En octobre 1906, Longboat remporte sa première victoire importante lors de la course Around-the-Bay d'Hamilton. Contre toute attente, les spectateurs, d'abord peu impressionnés par ce jeune coureur aux souliers usés, voient Longboat franchir le fil d'arrivée avec trois minutes d'avance sur son plus proche rival. Au printemps 1907, Tom Longboat accomplit un nouvel exploit. Il termine le marathon de Boston en un temps record de 2 h 24 min 24 s. À son retour à Toronto, il est accueilli en véritable héros. Déclaré coureur de fond professionnel par l'organisation des athlètes amateurs de Nouvelle-Angleterre, Longboat ne peut se présenter à nouveau au marathon de Boston pour tenter de répéter son exploit. Au Canada toutefois, ses entraîneurs retardent son passage au rang de professionnel, ce qui lui permet de participer aux Jeux olympiques de Londres en 1908. Malgré sa contre-performance aux Olympiques, où il s'effondre soudainement au trentième kilomètre, Longboat continue d'accumuler les victoires, gagnant, une troisième année consécutive, le Ward's Marathon de Toronto.

Tom Longboat : un grand marathonien

Tom Longboat : un grand marathonien
© Société canadienne des postes, 1999
Reproduit avec permission

À une époque où le sport professionnel est souvent réservé à une élite masculine blanche, Longboat est finalement reconnu comme coureur professionnel. En 1909, après avoir vaincu le Britannique Alf Shrubb devant une foule réunie au Madison Square Gardens à New York, il est proclamé champion du monde de marathon professionnel. Longboat se démarque par ses grandes enjambées et ses réserves d'énergie spectaculaires. Imbattable dans les courses d'endurance de plus de 32,2 km, il gagne de fortes sommes d'argent et devient l'un des premiers Canadiens à pouvoir vivre de la pratique d'un sport professionnel.

Longboat connaît ses dernières grandes performances avant la Première Guerre mondiale. Ce coureur canadien exceptionnel meurt en janvier 1949, à l'âge de 62 ans. Un prix portant son nom reconnaît annuellement l'excellence sportive d'athlètes autochtones. Tom Longboat a été désigné personne d'importance historique nationale en 1976. Il est commémoré par une plaque à la réserve des Six-Nations.

Date de modification :