Cette semaine en histoire

Archives

La basilique-cathédrale Marie-Reine-du-Monde

Semaine du lundi le 25 mars 2002

La basilique-cathédrale Marie-Reine-du-Monde de Montréal est inaugurée officiellement le 25 mars 1894. Par la construction de cette église inspirée de Saint-Pierre de Rome, Mgr Ignace Bourget (1799-1885), deuxième évêque de Montréal, voulait exprimer l'attachement de son diocèse aux valeurs du catholicisme et de la papauté.

Façade et côté de la basilique-cathédrale Marie-Reine-du-Monde

Façade et côté de la basilique-cathédrale
Marie-Reine-du-Monde

© Parcs Canada / N. Clerk

En juillet 1852, un violent incendie détruit l'église Saint-Jacques, qui est alors la cathédrale du diocèse de Montréal. Mgr Bourget entreprend rapidement des démarches pour remplacer cette église. Il souhaite faire de sa nouvelle cathédrale un monument d'une grande valeur symbolique. Dans un premier temps, il choisit un emplacement dans l'ouest de la ville afin de marquer la présence catholique dans ce quartier de prime abord protestant. Il décide en outre que la plus importante église de son diocèse sera une réplique, à échelle réduite, de la basilique Saint-Pierre de Rome. En choisissant ce modèle prestigieux, étroitement associé à la papauté et à l'Église, Mgr Bourget témoigne des convictions propres à l'ultramontanisme, une doctrine qui soutient la primauté de l'Église sur l'État et l'autorité absolue du pape.

Baldaquin, Basilique-cathédrale Marie-Reine-du-Monde

Baldaquin, Basilique-cathédrale
Marie-Reine-du-Monde

© Parcs Canada / N. Clerk

En 1856, Mgr Bourget demande à l'architecte Victor Bourgeau de se rendre à Rome pour dresser des plans simplifiés de la célèbre basilique. À son retour, Bourgeau tente de convaincre l'évêque qu'on ne peut copier Saint-Pierre de Rome. Mgr Bourget n'abandonne pas pour autant son projet. En 1868, il envoie à Rome le père Joseph Michaud, un clerc ayant des notions d'architecture, afin qu'il étudie à son tour la basilique et qu'il en prépare une maquette. La construction de l'église débute finalement en 1870 selon les plans de Victor Bourgeau et du père Joseph Michaud; elle s'échelonnera sur 24 ans. La cathédrale est enfin bénie en 1894 par Mgr Fabre. Par sa forme générale, l'agencement de ses volumes, son aménagement intérieur, sa coupole majestueuse ainsi que son magnifique baldaquin, la basilique-cathédrale Marie-Reine-du Monde évoque, de manière simplifiée, la basilique Saint-Pierre de Rome.

Cette église occupe toujours le coeur du centre-ville de Montréal. Elle atteste encore aujourd'hui la présence du catholicisme dans cette ville, comme l'a voulu son maître d'oeuvre, Mgr Ignace Bourget. La basilique-cathédrale Marie-Reine-du-Monde a été désignée monument d'importance historique nationale en 1999.

Date de modification :