Cette semaine en histoire

Archives

Le médecin du stress

Semaine du lundi le 21 janvier 2002

Hans Hugo Bruno Selye naît à Vienne, en Autriche, le 26 janvier 1907. Pendant les quarante années de sa carrière médicale, Selye développe et popularise le concept moderne du stress, qu'il met à l'avant-plan de la médecine et de la psychologie.

Le Dr Hans Selye

Le Dr Hans Selye
© Fourni par l'Institut canadien du stress

Issu de la quatrième génération d'une famille de médecins, Hans Selye est destiné à faire carrière en médecine. Il étudie à Prague et à Paris avant de venir travailler à l'Université McGill, au Canada, en 1932. Quatre ans plus tard, dans l'espoir de découvrir une nouvelle hormone sexuelle, il fait des expériences sur des rats auxquels il injecte des extraits d'hormone. Selye observe trois symptômes chez ces rats qu'aucune hormone connue n'a jamais produits. Les rats ont tous des glandes surrénales hypertrophiées, des thymus atrophiés et des ulcères hémorragiques. Pensant avoir découvert une nouvelle hormone, il est déçu lorsqu'il constate que l'injection d'autres toxines produit les mêmes symptômes chez les rats.

Au lieu de se décourager, Selye réexamine les résultats de ses expériences. Il émet l'hypothèse que les trois symptômes constatés sont peut-être l'indication d'une réaction physique générale des rats à différentes causes ou sources de stress, qu'il appelle des facteurs de stress ou stresseurs. D'autres expériences avec des stresseurs comme la chaleur, le froid et des chocs électriques, confirment que de nombreux stresseurs différents suscitent les mêmes symptômes chez les rats. Plus tard, croyant que ces symptômes font partie d'un mécanisme d'adaptation défensive du corps au stress, il baptise les trois symptômes « syndrome général d'adaptation » (SGA).

La théorie de Selye est révolutionnaire et, au début, le milieu scientifique est sceptique à l'égard du SGA. Beaucoup de médecins et de chercheurs ont du mal à comprendre comment un syndrome spécifique peut ne pas avoir de cause particulière! Loin de se laisser démonter, Selye travaillera sans relâche à la promotion de ses idées, publiant plus de 1 700 articles et 40 ouvrages destinés tant au monde scientifique qu'au grand public.

Timbre du Dr Hans Selye

Timbre du Dr Hans Selye
© Société canadienne des postes, 1999.
Reproduit avec permission.

Il finit par étendre ses travaux à l'étude des effets des stresseurs physiques et psychologiques sur l'être humain. À la fin de sa carrière, bon nombre de ses théories - et notamment celle du SGA - sont désormais bien acceptées. Après sa retraite, Selye continue de promouvoir la recherche sur le stress : il est à l'origine de l'Institut international du stress et le co-fondateur de l'Institut canadien du stress. Maintes fois récompensé pour son travail, il reçoit entre autres le titre de Compagnon de l'Ordre du Canada, la plus haute distinction civile au pays. Le Dr Selye meurt à Montréal en 1982.

Le Dr Hans Selye, connu dans le monde entier comme le « père de la recherche sur le stress », a été désigné personne d'importance historique nationale.

Date de modification :