Cette semaine en histoire

Archives

« Bon Feu » et « Mauvais Feu » traversent les Rocheuses

Semaine du lundi le 22 octobre 2001

À l'automne 1800, un groupe de 33 membres de la nation Ktunaxa (Kootenay) traverse les Rocheuses vers l'Est pour se rendre au poste de traite Rocky Mountain House. Après avoir traité avec eux, le commerçant et explorateur David Thompson envoie deux employés, LaGassé et LeBlanc, passer l'hiver avec les Ktunaxas. Partis le 23 octobre, ils font route vers l'Ouest à pied jusqu'au camp des Ktunaxas, près de la source du fleuve Columbia, qu'ils atteignent 18 jours plus tard.

Échanges commerciaux à Rocky Mountain House

Échanges commerciaux à
Rocky Mountain House

© Parcs Canada / Lori Brown

Passer l'hiver avec des clients s'avère une sage pratique commerciale. Les Ktunaxas produisent une plus grande quantité de fourrures après que LaGassé et LeBlanc soient devenus les premiers Blancs à hiverner à l'Ouest des Rocheuses. Pour gagner la confiance des Ktunaxas, ceux-ci apprennent leurs coutumes et leur enseignent de nouvelles techniques de trappe. Thompson espère aussi que ses hommes apprendront où traverser les Rocheuses.

Outre leurs noms de famille, on sait peu de chose sur LaGassé et LeBlanc. Les registres de la Compagnie du Nord-Ouest étant incomplets, la seule source de renseignements à leur sujet est l'histoire orale des Ktunaxas. Un des hommes était appelé « Klisukinql », ou « Bon Feu », parce qu'il aimait les bons gros feux brûlants, l'autre, « Sahaningluku », ou « Mauvais Feu », parce qu'il préférait les petits feux. L'un d'eux épousa une Ktunaxa qui lui donna un enfant en 1802 ou en 1803.

Fort destiné aux enfants au lieu historique national du Canada

Fort destiné aux enfants au
lieu historique national du Canada
Rocky Mountain House

© Parcs Canada / R. Irwin / 1999

Pendant cinq ans, LeBlanc et LaGassé franchissent les Rocheuses pour passer l'hiver parmi les Ktunaxas. Au printemps de 1805, pendant le trajet de retour vers l'Est, le sort frappe. LaGassé, LeBlanc et leur guide Ktunaxa rencontrent des guerriers nakotas ennemis (Assiniboines) qui leur demandent d'où ils viennent. Les hommes mentent, répondant qu'ils viennent de l'Est, mais les Nakotas remontent leur piste et attaquent le camp des Ktunaxas. Beaucoup de femmes et d'enfants sont tués, car les hommes étaient partis à la chasse. Selon la tradition orale des Ktunaxas, quand LeBlanc et LaGassé regagnent la vallée du Columbia l'automne suivant, ils sont tués par des Ktunaxas en colère convaincus qu'ils avaient délibérément révélé l'emplacement de leur camp aux Nakotas. L'enfant de LeBlanc ou de LaGassé a été épargné après que le guide ktunaxa ait expliqué ce qui s'était vraiment passé.

David Thompson, l'employeur de « Bon Feu » et de « Mauvais Feu » à la base de leur expédition et une personne d'importance historique nationale, traversera finalement les Rocheuses en 1807, sans l'aide de ces derniers. Son camp de base, Rocky Mountain House, est aujourd'hui l'emplacement d'une petite agglomération albertaine et le site du lieu historique national du Canada Rocky Mountain House.

Pour en apprendre davantage sur l'histoire mouvementée du commerce et de l'exploration dans les Rocheuses, visitez le site Web du lieu historique national du Canada Rocky Mountain House.

Date de modification :