Cette semaine en histoire

Archives

« Les croquis ensoleillés » de Stephen Leacock

Semaine du lundi le 2 juillet 2001

Le lieu historique national du Musée-Stephen-Leacock/Old Brewery Bay a ouvert le 5 juillet 1958. L'endroit commémore Stephen Leacock, universitaire et auteur prolifique ayant écrit plus de 65 livres, dont 39 ouvrages humoristiques.

Stephen Leacock

Stephen Leacock
© BAC / Attribué à Gladwish &
Mitchell / C-7869

Bien que né en Angleterre, Stephen Leacock se considérait Canadien. Sa famille immigra au Canada en 1876 sur une ferme à Egypt (Ontario), sur les rives du lac Simcoe. Stephen et les siens y passaient leurs étés tout près, à Orillia. Après avoir fréquenté le Upper Canada College, à Toronto, Leacock va étudier à l'Université de Toronto. Il obtient un doctorat de l'Université de Chicago en 1903 et est engagé comme professeur par l'Université McGill de Montréal, où il occupe plus tard la chaire du département des sciences économiques et politiques.

Leacock fait une brillante carrière dans le monde universitaire, rédigeant des articles savants et surtout Elements of Political Science (1906), ouvrage qui a été consulté pendant plus de 20 ans dans les universités du monde entier. Il donne de fréquentes conférences au Canada et à l'étranger. Dans le cadre de ces exposés, il aborde des sujets reflétant les vues des Canadiens anglais de l'époque, notamment sa foi dans l'impérialisme britannique et la prééminence du peuple britannique, et fait état de convictions plus controversées, comme son opposition au suffrage des femmes et à la prohibition de l'alcool. Toutefois, il demeure que c'est son humour qui fut à l'origine de sa célébrité.

Étudiant, Leacock écrit des récits pour gagner un peu d'argent, mais c'est après s'être frayé une voie dans le monde universitaire qu'il reprend la plume. Son oeuvre la plus célèbre, Sunshine Sketches of a Little Town (1912) se déroulant dans la ville fictive de Mariposa et ses habitants colorés , est inspirées d'Orillia et de son enfance. Le livre fut (et reste) populaire en Amérique du Nord et en Grande-Bretagne, les gens s'identifiant à la prédilection de Leacock pour les petites villes.

Old Brewery Bay, l'inspiration de ses écrits

Old Brewery Bay, l'inspiration de ses écrits
© Parcs Canada

Orillia est une source d'inspiration pour Leacock. En 1908, il achète 33 acres de terrain en bordure du lac, près d'Orillia. Les premiers chalets qu'il y construit sont remplacés en 1928 par une vaste maison d'été de 19 pièces. Cette maison et ses jardins, sa ferme et son verger sont baptisés « Old Brewery Bay ». Leacock est fasciné par l'histoire de sa propriété, située tout près des ruines d'une brasserie. Il trouve également ironique l'appui qu'Orillia accorde au mouvement prohibitionniste. Ainsi, Leacock juge ses visiteurs d'après leur réaction au nom de sa propriété. Aujourd'hui, Old Brewery Bay, un musée honorant la vie et la carrière de l'auteur, continue d'intriguer les visiteurs!

Stephen Butler Leacock, universitaire, auteur, humoriste et défenseur des petites villes, est une personne d'importance historique nationale. Sa maison d'été, le Musée-Stephen-Leacock/Old Brewery Bay, est un lieu historique national situé près d'Orillia (Ontario).

Date de modification :