Cette semaine en histoire

Archives

Un pionnier du dessin humoristique au Canada

Semaine du lundi le 2 avril 2001

Le 7 avril 1851, John Wilson Bengough voit le jour à Toronto. Caricaturiste, journaliste, auteur et conférencier, il façonnera l'opinion publique canadienne sa vie durant.

John W. Bengough

John W. Bengough
© BAC / C-100407

Bengough grandit à Whitby (Ontario) où il entame sa carrière de journaliste au journal local, The Gazette. En 1872, il déménage à Toronto où il entre au Globe, le journal le plus influent au Canada à l'époque. Cependant, Bengough se sent vite à l'étroit au Globe, dont la politique ne lui convient pas. Ayant appris les rudiments de la lithographie (l'art de reproduire des dessins par impression), Bengough saisit tout le potentiel de cette technique à la fois rapide et bon marché : il y voit l'occasion de créer son propre journal de dessins humoristiques à saveur politique!

C'est ainsi qu'à l'âge de 22 ans, avec à peine 18 dollars en poche, Bengough s'associe à son frère Tom pour créer l'hebdomadaire torontois Grip. Le premier numéro du Grip, publié le 24 mai 1873, paraît sous une forme très élémentaire. Il est cependant bien reçu, surtout que le scandale du Pacifique vient d'éclater. La corruption et la chute du gouvernement de John A. Macdonald sont des sujets rêvés pour un caricaturiste politique à ses débuts.

Au cours des 20 années qui suivront, le Grip exercera une grande influence sur l'opinion publique canadienne, abordant des questions saillantes comme le nationalisme, la corruption, le suffrage des femmes, la réforme du sénat, les droits des provinces, le libre-échange et la prohibition dans un esprit progressif et anti-conservateur. L'honnêteté de Bengough, un homme à principes, lui vaut le respect des lecteurs.

Bengough produit la plupart des articles et des illustrations qui paraissent dans le Grip, dont il reste l'éditeur en chef jusqu'en 1892. Puis, en désaccord avec les nouveaux propriétaires du Grip, il démissionne. Sans lui, le Grip s'effondre en 1893. Bengough tente de le ressusciter avec de nouveaux associés, mais en vain.

'Whither are we drifting?' par John W. Bengough

"Whither are we drifting?"
par John W. Bengough
© BAC / C-78599

Après la fermeture du Grip, Bengough travaille pour plusieurs journaux de Toronto et de Montréal, ainsi que pour quatre journaux de Londres. Un rédacteur en chef britannique dira de Bengough qu'il est « l'un des meilleurs caricaturistes du monde ».

Bengough est également un excellent conférencier. À partir de 1874, il donne des « conférences illustrées ». Ces exposés humoristiques assortis de caricatures de personnalités lui valent la célébrité au Canada, aux États-Unis, en Grande-Bretagne, en Australie et en Nouvelle-Zélande.

Par ailleurs, en plus de faire paraître ses dessins dans Grip's Cartoons (1875) et dans Caricature History of Canadian Politics (1886), il publie de la poésie, des oeuvres politiques, les textes de ses conférences illustrées et même des livres pour enfants, comme The Up-to-Date Primer: A first book of lessons for little political economists.

Bengough meurt à Toronto en 1923. John Wilson Bengough a été reconnu comme personne d'importance historique nationale en 1938. Ses dessins, qui constituent des témoignages des débuts de la Confédération et qui abordent des sujets intemporels, sont encore appréciés de nos jours.

Date de modification :