Cette semaine en histoire

Archives

Consécration de la synagogue de la congrégation
Emanu-El

Semaine du lundi le 11 septembre 2000

La construction de la synagogue de la congrégation Emanu-El, en 1863, est le résultat des efforts concertés de tous les habitants de Victoria. La synagogue, consacrée le 14 septembre, est aujourd'hui le plus ancien lieu de culte utilisé sans interruption en Colombie-Britannique.

Synagogue de la congrégation Emanu-El

Synagogue de la congrégation Emanu-El

La ruée vers l'or de 1858 dans la vallée du fleuve Fraser attire bien des gens à Victoria, dont entre 50 et 100 Juifs venus de San Francisco. Même si certains étaient prospecteurs, bon nombre étaient en fait employés par des fournisseurs basés en Californie. Ces fournisseurs étant déjà connus des mineurs, les Juifs ne tardèrent pas à se tailler une place dans le monde des affaires et à oeuvrer au sein de diverses organisations communautaires. Par conséquent, lorsque la congrégation Emanu-El fut fondée, des groupes comme les Francs-Maçons, la Société française de bienfaisance et même les églises locales, participèrent financièrement à la construction d'une synagogue.

Entre eux, les Juifs étaient très organisés. Quelques mois après leur arrivée, ils recueillaient des fonds pour la communauté juive du Maroc et prenaient des dispositions pour que des offices soient célébrés les jours saints. Dès 1860, il existait un cimetière juif et on entreprenait de planifier la construction d'un lieu de culte permanent.

La pierre angulaire de la synagogue fut posée lors d'une cérémonie imposante, incluant un défilé des diverses organisations communautaires. Le bâtiment pouvait accueillir 500 fidèles, même si la communauté juive de l'époque était beaucoup moins nombreuse. De style néo-roman, il avait été conçu par John Wright, architecte d'origine écossaise bien connu. Beaucoup de synagogues du 19e siècle ont été bâties dans ce style caractérisé par des fenêtres à arc en plein-cintre, des toits à pignon et une profusion de détails. À l'extérieur, la façade présente une entrée à trois arches et une grande rosace. À l'intérieur, on trouve trois balcons s'ouvrant sur le tabernacle central.

Synagogue de la congrégation Emanue-El

Synagogue de la congrégation Emanu-El

La congrégation, qui comptait beaucoup moins de membres que la synagogue ne pouvait en accueillir, accusa un déclin après la fin de la ruée vers l'or. Dans les années 1940, le bâtiment était fort délabré et des mesures furent prises pour éviter qu'il ne soit condamné. Malheureusement, beaucoup de ses éléments d'origine furent alors perdus. Cependant, dans les années 1970, la congrégation lança un vaste projet de restauration qui culmina avec la reconstitution de la cérémonie de pose de la pierre angulaire en 1982. Le gouvernement fédéral a désigné comme lieu historique national la synagogue de la congrégation Emanu-El, contribuant ainsi à la préservation de la plus ancienne synagogue du Canada.

Date de modification :