Cette semaine en histoire

Archives

Marysville : Une ville ouvrière à nulle autre pareille

Semaine du lundi le 30 mars 1998

Le 2 avril 1886, Marysville (Nouveau-Brunswick) accède au statut de ville constituée en corporation. Si elle forme actuellement un quartier tranquille de Fredericton, Marysville a tout de même une histoire tout à fait unique. En effet, pendant la majeure partie de son existence, elle était une ville ouvrière dont les trois propriétaires successifs ont contrôlé le territoire et géré les affaires. Le plus influent d'entre eux était Alexander « Boss » Gibson, qui possède la communauté entre 1862 et 1907.

La filature de coton et le monument Gibson

La filature de coton et le monument Gibson
© Parcs Canada / Dana Johnson / 1993

Au début du 19e siècle, Marysville est un lieu forestière. En 1862, l'industriel néo-brunswickois « Boss » Gibson se porte acquéreur du hameau, avec ses scieries, ses maisons de travailleurs et ses droits de coupe. Gibson rebâtit les scieries et, peu après, la production de Marysville dépasse celle de tous les autres fournisseurs de la province. Dans les années 1880, la moitié des marchandises en partance du port de Saint-John était du bois Gibson, dont l'entreprise était peut-être la plus grosse au Canada!

Gibson se sert des importants profits de l'exploitation forestière pour financer le développement communautaire. Il bâtit un immense manoir, des nouveaux logements pour les travailleurs, un magasin de compagnie, une école et l'hôtel de ville – et ce n'est que le début! En 1883, Gibson étonne tout le monde en entreprenant de construire une filature de coton – domaine dans lequel il n'avait aucune compétence et pour lequel la région des Maritimes n'était guère pourvue en ressources, à part l'énergie hydraulique. Cependant, la filature de coton de Marysville connait un énorme succès. Un an après son achèvement, Gibson baptise la ville Marysville, en l'honneur de sa femme et de sa fille.

Rue Bridge, Marysville, 1885

Rue Bridge, Marysville, 1885
© Archives provinciales du Nouveau-Brunswick / PANB P18-364

Bien que le fait d'exercer un contrôle absolu sur une ville puisse monter à la tête de la plupart des gens, « Boss » Gibson a laissé le souvenir d'un homme généreux. Il fournissait des logements de haute qualité à prix abordable, du travail à longueur d'année autant pour les femmes que pour les hommes, et des salaires relativement élevés. D'aucuns (mais pas tous) applaudissaient au règlement de Gibson interdisant l'alcool à Marysville. Les familles faisaient leurs dévotions dans des églises construites aux frais de Gibson et participaient à des pique-niques et à des fêtes foraines payés par le « Boss ». Gibson donnait même des dindes à tous ses employés pour Noël!

Le lieu historique national de la filature de coton de Marysville abrite maintenant des bureaux gouvernementaux, mais demeure un exemple bien conçu d'une usine de textile de la fin du 19e siècle. L'arrondissement historique de Marysville, également lieu historique national, donne un aperçu d'une ville ouvrière du 19e siècle, à peu près intacte, et témoigne des réalisations d'Alexander « Boss » Gibson.

Date de modification :