Cette semaine en histoire

Archives

Célébrer 50 ans de réalisations canadiennes

Pour la semaine du lundi le 17 avril 2017

Le 17 avril 1967, la reine Elizabeth II présente les lettres patentes approuvant la création de l’Ordre du Canada, qui reconnaît les réalisations exceptionnelles de Canadiens à l’échelle locale, nationale et internationale.

L’insigne de compagnon de l’Ordre du Canada a la forme d’un flocon de neige à six pointes arborant la couronne royale ainsi qu’une feuille d’érable entourée de la devise de l’Ordre en latin : « Ils veulent une meilleure patrie »
© Sgt Ronald Duchesne, Rideau Hall, OSGG-BSGG, 2014

En 1919, la Chambre des communes adopte la résolution Nickle voulant que le roi George V cesse la pratique de nommer des Canadiens chevaliers ou pairs du royaume, souvent employée par des politiciens pour remercier leurs partisans. La résolution Nickle n’est juridiquement pas contraignante, mais elle met fin à la tradition d’accorder des titres britanniques aux Canadiens, à l’exception des honneurs militaires.

Le Canada doit alors instaurer son propre système de reconnaissance des réalisations de ses citoyens. En 1935, Vincent Massey, haut-commissaire du Canada au Royaume-Uni, tente en vain de créer un nouveau système pour honorer les Canadiens. Moins de dix ans plus tard, une autre tentative est faite lors de la création de la médaille du Canada, mais celle-ci ne sera jamais attribuée.

“INSERT
Vincent Massey, premier gouverneur général né au Canada, a reçu l’Ordre du Canada peu avant sa mort en 1967
© Bibliothèque et Archives Canada / R11473-8 / PA-215425

En 1951, la Commission royale d’enquête sur l’avancement des arts, lettres et sciences, que présidait Massey, recommande la création d’un « nouvel ordre du mérite non titulaire ». Un tel système de mérite ne sera cependant pas sérieusement envisagé avant les années 1960.

Les personnes investies de l’Ordre du Canada sont nommées par le public ou recommandées par un Conseil consultatif indépendant et non partisan. Le gouverneur général, à titre de chancelier de l’Ordre du Canada, approuve ces recommandations et préside les cérémonies d’investiture. Les 90 premiers récipiendaires de l’Ordre, admis le 7 juillet 1967, incluaient Vincent Massey et le célèbre joueur de hockey Maurice Richard, dit « le Rocket ».

En 1972, l’Ordre est restructuré en trois volets : compagnon, qui souligne la prééminence sur la scène nationale ou les réalisations à l’échelle internationale; officier, qui souligne les services ou les réalisations au niveau national; membre, qui souligne les contributions remarquables au niveau local ou régional. Plus de 6 000 Canadiens ont reçu l’Ordre du Canada depuis sa création il y a 50 ans.

Vincent Massey et Lester B. Pearson ont été désignés personnages d’importance historique nationale. Pour en savoir plus, lisez les articles Le premier gouverneur général et Un Canadien obtient le prix Nobel de la paix dans les archives de Cette semaine en histoire.

Suivez-nous sur Twitter @Parcs Canada. Apprenez-en plus à propos de la Commission des lieux et monuments historiques du Canada. Explorez Canada 150!

Date de modification :