Cette semaine en histoire

Archives

Le ranch Bar U

Pour la semaine du lundi le 13 novembre 2017

Le 17 novembre 1989, la Commission des lieux et monuments historiques du Canada recommande que le ranch Bar U soit désigné lieu historique national pour son rôle important dans l’histoire de l’élevage dans l’Ouest canadien.

Lieu historique national du ranch Bar U
© Parcs Canada

En 1882, la prospère famille Allan de Montréal fonde la North-West Cattle Company, qui devient plus tard le ranch Bar U. Le ranch se trouve sur les contreforts est des Rocheuses, où il profite autant des herbages qui poussent en touffes denses que des vents chauds du chinook. Ce sont d'ailleurs ces caractéristiques qui attirent dans cette région plusieurs grandes exploitations qui dominent l’industrie de l’élevage du bovin alors émergente dans l’Ouest canadien.

L’ouverture du chemin de fer Canadien Pacifique en 1885 crée un pont entre les plaines de l’Ouest du pays et les ports de la côte est, où accostent les navires à destination de la Grande-Bretagne où la consommation de viande est à la hausse. L'exportation du bétail sera un volet important du commerce de produits essentiels pour le Canada pendant plus de 20 ans, et le ranch Bar U contribue grandement à ces échanges. En 1890, le ranch compte 10 000 têtes de bétail et plus de 150 000 acres de grand pâturage libre.

En 1902, George Lane, qui a été contremaître du Bar U, rachète la propriété. Il y fait des expériences d’irrigation et cultive différentes variétés de fourrage. Il se lance aussi dans l’élevage du percheron, cheval de trait que les colons utilisent pour les labours à une époque où la culture du blé dans l’Ouest canadien est en plein essor. Après la mort de Lane en 1925, la Dominion Bank saisit le ranch lourdement hypothéqué.

Patrick Burns, magnat du bétail, rachète le Bar U en 1927. Il met en place des mesures d’économie et améliore la qualité du troupeau pendant la Grande Crise de 1929. Après sa mort en 1937, son équipe de gestion prend la relève. La Seconde Guerre mondiale crée à la fois une très forte demande pour la viande et une pénurie de main-d’œuvre, car les employés doivent s’enrôler dans l’armée. Pour les remplacer, les gestionnaires du ranch se tournent vers les Iyarhe Nakoda, Iyethkabi, soit la Première Nation de Stoney Nakoda, lesquels jouent un rôle essentiel dans le maintien des activités du ranch. Le Bar U change à nouveau de mains en 1950 lorsqu'il est acheté par J. Allen Baker. Les propriétaires s'y succèdent jusqu’en 1991, année où Parcs Canada en fait l’acquisition. Le ranch ouvre au public en 1995.

Le ranch Bar U est désigné lieu historique national, Patrick Burns est une personne d’importance historique nationale, et l’industrie de l’élevage est un évènement d’importance historique nationale. Pour en savoir plus, lisez Cap sur l’Alberta et Le roi du bétail de l’Ouest dans les archives de Cette semaine en histoire.

Suivez-nous sur Twitter @Parcs Canada. Apprenez-en plus à propos de la Commission des lieux et monuments historiques du Canada. Explorez Canada 150!

Date de modification :