Cette semaine en histoire

Archives

Viola Desmond: Une soirée au cinéma devient une lutte pour les droits civils

Pour la semaine du lundi 13 février 2017

Le 16 février 2015, la Nouvelle-Écosse honore Viola Davis Desmond pour marquer la toute première Journée de patrimoine de la province. Viola Desmond, qui se distingue par son opposition à la ségrégation raciale, est une figure importante de la communauté noire de la Nouvelle-Écosse.

Un timbre à l’effigie de Viola Desmond, émis en 2012, souligne son rôle dans la lutte contre la ségrégation raciale
© Postes Canada / 2012 / Reproduit avec la permission

Née le 6 juillet 1914, Viola Desmond est une femme d’affaires afro-canadienne de la région de Halifax, en Nouvelle-Écosse. Elle est propriétaire du Vi’s Studio of Beauty Culture et de la Desmond School of Beauty Culture, deux commerces qui offrent aux femmes de couleur la rare possibilité d’obtenir des soins de beauté et de suivre une formation professionnelle dans ce domaine.

Viola Desmond est en déplacement d’affaires en 1946 lorsque sa voiture tombe en panne près de New Glasgow. Elle décide d’aller au cinéma pendant que sa voiture est au garage, et c’est là qu’elle est confrontée à la ségrégation. En effet, dans ce cinéma, les personnes de race noire sont obligées d’acheter des billets au balcon. Desmond préfère une place au parterre. Elle laisse donc un supplément d’argent à la caisse (les places au parterre coûtent plus cher) et s’installe dans un siège. La police est appelée, Viola Desmond est arrêtée et elle passe une nuit en prison. Au bout du compte, elle est accusée de fraude fiscale sous prétexte qu’elle aurait dû payer quatre sous de taxes sur son billet alors qu’elle n’en a versés que trois. Elle est aussi contrainte de payer une amende de 20 dollars, et 6 dollars en frais de procédure.

La presse suit l’histoire de près. L’incident provoque une prise de conscience chez les communautés noires de Halifax, et les oppositions à la ségrégation raciale se multiplient. Presque 10 ans avant que Rosa Parks ne s’oppose elle aussi aux inégalités raciales aux États-Unis, Viola Davis Desmond lutte contre les inégalités qui touchent, à cette époque, la totalité de la population noire au Canada.

Le quartier Africville, à Halifax, est un lieu historique national. Viola Desmond figurera sur les nouveaux billets de banque de 10$ émis à partir de 2018.

Février est le mois de l’histoire des Noirs au Canada. Pour en savoir plus sur l'histoire de la ségrégation raciale au Canada, vous pouvez lire les articles Un infatigable combat pour l'égalité raciale, Les pionniers noirs mettent le cap sur les Prairies, La musique abat les barrières raciales et Ouvrir la voie aux femmes noires du Canada dans les archives de Cette semaine en histoire.

Suivez-nous sur Twitter @Parcs Canada. Apprenez-en plus à propos de la Commission des lieux et monuments historiques du Canada. Explorez Canada 150!

Date de modification :