Cette semaine en histoire

Archives

Les doux géants de Terre-Neuve

Pour la semaine du lundi le 30 janvier 2017

Le 31 janvier 1988, un chien de Terre‑Neuve nommé L’il Bear Skipper vient au monde. Il deviendra un fidèle gardien chargé d’accueillir les visiteurs au lieu historique national du Cap-Spear et d’assurer leur sécurité en aboyant lorsque les gens s’approchent trop des falaises.

Les chiens de Terre‑Neuve sont de taille imposante, accentuée par leur épaisse fourrure noire. L’il Bear Skipper mesurait 5’ 7” (1,7 m) lorsqu’il se tenait sur ses pattes arrière!
Heidi Mueller / Wikimedia Commons

Les chiens de Terre‑Neuve, race emblématique de Terre‑Neuve‑et‑Labrador, ont la réputation d’être des géants au tempérament doux. L'origine de la race est méconnue, mais il se pourrait que la race ait été créée sur l’île. Des documents datant de 1745 indiquent que déjà à cette époque, ces chiens étaient réputés pour leur intelligence, leur loyauté et leur douceur. Avec leurs pattes palmées, leur fourrure épaisse et leur grande capacité pulmonaire, les chiens de Terre-Neuve font d’excellents nageurs. Les médias ont souvent rapporté des cas où un chien de Terre‑Neuve avait sauvé une personne de la noyade, et plusieurs de ces chiens ont d'ailleurs reçu la médaille de la Société royale de sauvetage. Les chiens de Terre‑Neuve sont souvent employés comme chiens d’utilité chargés de traîner du bois de chauffage ou des filets de pêche, ou encore de livrer du lait ou du courrier.

La survie de la race est menacée vers la fin du 19e siècle lorsque le gouvernement de la colonie tente de promouvoir l’élevage du mouton en exterminant tous les chiens qui ne sont pas aptes à mener des animaux en troupeau. En 1901, Harold Macpherson tente de revitaliser la race en fondant le chenil Westerland Kennels. En Grande-Bretagne, toutefois, la race connaît un essor. Les auteurs Charles Dickens, sir Walter Scott et lord Byron prennent tous la plume pour parler de leur affection pour leur chien de Terre‑Neuve. Le personnage bien connu de « Nana », la nourrice poilue dans l'histoire de Peter Pan, est également un terre‑neuve.

“INSERT
Sable Chief et son maître, le soldat Hazen Fraser. Malheureusement, Sable Chief a été tué par un camion. On peut voir son corps au musée The Rooms de St. John’s.
Archives provinciales du musée The Rooms/A 19-26 /Daily Mail

Pendant les deux guerres mondiales, des chiens de Terre‑Neuve donnent du service à titre de mascottes des régiments et remontent le moral des troupes. On se souvient encore de Sable Chief, la mascotte tant aimée du 2e Bataillon du Royal Newfoundland Regiment pendant la Première Guerre mondiale. Lors de la Seconde Guerre mondiale, Gander, qui a été offert par le chenil Westerland Kennels, accompagne les Canadian Royal Rifles à Hong Kong. Il est tué à la bataille de Hong Kong lorsqu’il saisit une grenade et l’éloigne de la ligne canadienne, sauvant par le fait même la vie de nombreux soldats.

Pour en savoir plus sur Gander, lisez l’article Sergeant Gander au travail! dans les archives de Cette semaine en histoire. La demeure de L’il Bear Skipper, le phare du cap Spear, est un lieu historique national et le rôle du Canada dans la défense de Hong Kong est aussi un événement d'importance historique nationale.

Suivez-nous sur Twitter @Parcs Canada. Apprenez-en plus à propos de la Commission des lieux et monuments historiques du Canada. Explorez Canada 150!

Date de modification :