Cette semaine en histoire

Archives

« L’emplacement du barrage de pêche »

Pour la semaine du lundi le 12 juin 2017

Le 12 juin 1982, les barrages de pêche Mnjikaning, aménagés dans la voie navigable Trent-Severn, sont désignés lieu historique national. Ces ouvrages vieux de 5 000 ans comptent parmi les plus anciennes structures du genre découvertes en Amérique du Nord.

Un archéologue sous-marin de Parcs Canada étudie les vestiges des pieux du barrage
© Agence Parcs Canada, 2006

Les barrages de pêche Mnjikaning ont été aménagés dans le passage Atherley, entre les lacs Couchiching et Simcoe, en Ontario. Structures de pierre ou de bois érigées en travers d’un cours d’eau ou à son embouchure, les barrages de pêche aiguillent les poissons en migration vers une petite ouverture où il est plus facile de les capturer. Ils permettaient de prendre de grandes quantités de poisson, qui était ensuite fumé et séché.

Ces ouvrages, parfois appelés fascines, sont formés de centaines de pieux de bois fichés dans le fond meuble du chenal, et vraisemblablement reliés par des matériaux entrelacés à l’horizontale. Des rochers étaient ensuite entassés à la base des pieux pour stabiliser l’ensemble. Les pieux, taillés d’érable, de bouleau et de thuya, mesurent en moyenne environ 4 centimètres de diamètre et 2 mètres de long. La datation au carbone d’échantillons du bois a révélé que certains pieux ont plus de 5 000 ans! Les vestiges retrouvés à Mnjikaning semblent provenir de deux barrages de pêche différents.

“INSERT
Vue sur le lieu historique national
© Jim Molnar, Agence Parcs Canada, 2003

Samuel de Champlain, dans ses journaux de voyage, rapporte avoir vu des gens pêcher à l’emplacement du barrage le 1er septembre 1615. Dans les années 1650, les Wendats (Hurons), qui habitaient la région et y pratiquaient l’agriculture, sont forcés de fuir en raison des guerres franco-iroquoises. Aujourd’hui, la Première Nation des Chippewas de Rama (aussi appelée Mnjikaning), réinstallée dans la région en 1836, veille sur les barrages de pêche. L’endroit revêt un caractère sacré dans la tradition des Wendats.

La voie navigable Trent-Severn est un lieu historique national. Juin est le Mois national de l’histoire autochtone! Pour en savoir plus sur les sites archéologiques des Premières Nations, lisez Précipice à bisons Head-Smashed-In, Histoire et légende à la colline Battle Hill des Gitwangaks, et Un trésor archéologique canadien, dans les archives de Cette semaine en histoire. Pour découvrir un autre lieu historique situé sur la voie navigable Trent-Severn, lisez En haut, en bas, en haut, en bas.

Suivez-nous sur Twitter @Parcs Canada. Apprenez-en plus à propos de la Commission des lieux et monuments historiques du Canada Explorez #Canada150!

Date de modification :