Cette semaine en histoire

Archives

Des jeunes musiciens font fureur sur la scène nationale

Pour la semaine du 26 décembre 2016

Le 31 décembre 1960, l’Orchestre national des jeunes du Canada (ONJ du Canada) se produit pour la première fois à la salle de concert Massey Hall, à Toronto, au grand plaisir d’un public enthousiaste.

Répétition de l’ONJ du Canada dans les années 1960
© Orchestre national des jeunes du Canada

C’est à l’été 1959 qu’un groupe de jeunes musiciens se réunit pour la première fois dans le cadre d’un atelier pilote donné à Stratford, Ontario. L’activité est organisée par Walter Susskind, Harman Haakman et James McIntosh, qui veulent donner aux jeunes musiciens canadiens les plus doués la chance de se préparer en plus grand nombre à intégrer les orchestres florissants du pays.

Cette première école saisonnière remporte un franc succès, ce qui incite Susskind, le directeur musical de l’orchestre symphonique de Toronto, à planifier une autre session. Il organise une série d’auditions avec des jeunes des quatre coins du pays et réunit 122 musiciens à Toronto en décembre 1960. Après cinq jours de répétitions, l’Orchestre national des jeunes du Canada présente son premier concert, où sont à l’honneur des œuvres de Mozart, Beethoven, Weinzweig et Wagner.

“INSERT
Walter Susskind et les musiciens de l’ONJ du Canada
© Orchestre national des jeunes du Canada

L’ONJ du Canada se transforme rapidement en un programme de formation musicale exigeant qui s’échelonne sur six semaines. Les participants étudient intensivement leur instrument, assistent à des exposés magistraux sur l’étiquette et l’histoire des orchestres, donnent des concerts et participent à des répétitions ouvertes au public. La session entière est offerte gratuitement grâce à des dons et à des subventions gouvernementales. Aujourd’hui, les étudiants reçoivent également une bourse lorsqu’ils obtiennent leur diplôme.

En 1963, moins de trois ans après sa première présentation à Massey Hall, l’ONJ du Canada prépare sa première tournée pancanadienne. En 1966, il effectue une tournée fort réussie en Europe, faisant notamment un arrêt au prestigieux festival d’Édimbourg.

Au fil des années, l’ONJ du Canada continue de se distinguer par la qualité de son programme d’études et de ses concerts. Avec l’ajout de divers ateliers et d’un volet portant sur la musique de chambre, le programme est aujourd’hui d’une durée de sept à huit semaines. En 1996, les délégués de la World Youth Orchestra Conference décernent à l’ONJ du Canada le titre de meilleur orchestre de jeunes au monde. Aujourd’hui, environ le tiers des musiciens qui jouent au sein des orchestres canadiens sont des diplômés du programme.

Massey Hall a été désignée lieu historique national en raison de son rôle comme salle de concert et de son excellente acoustique. Pour en savoir davantage sur Massey Hall, lisez La vieille dame de la rue Shuter et La « grande dame » des salles de concert dans les archives de Cette semaine en histoire.

Suivez-nous sur Twitter @ParcsCanada. Apprenez-en plus à propos de la Commission des lieux et monuments historiques du Canada.

Date de modification :