Cette semaine en histoire

Archives

Écoutez R. Nathaniel Dett

Pour la semaine du 15 février 2016

Le 18 février 1924, R. (Robert) Nathaniel Dett joue trois de ses œuvres pour piano, « In the Bottoms Suite », « Magnolia Suite » et « Enchantment Suite », à St. Paul, au Minnesota. Compositeur et enseignant, il écrit de la musique pour piano et chorale. Encore aujourd'hui, les œuvres de Dett continuent d’être jouées et appréciées.

Portrait de R. Nathaniel Dett
© Division des tirages et des photographies de la Library of Congress, Washington (D.C.) 20540 USA

Dett voit le jour le 11 octobre 1882 à Drummondville, en Ontario, petit village qui sera plus tard annexé à Niagara Falls. D’ascendance afro-américaine, Dett s’intéresse à la musique à un jeune âge. En 1908, il obtient un baccalauréat en musique de l’Oberlin College en Ohio. Il enseigne ensuite le piano et le chant choral au Hampton Institute, en Virginie, où ses chanteurs se forgent une renommée mondiale. Dett se verra conférer deux doctorats honorifiques en musique, le premier de la Howard University en 1924 et le second de l’Oberlin College en 1926. Il obtient également une maîtrise de l’Eastman School of Music en 1932.

Dett est surtout connu pour ses arrangements choraux, qui s’inspirent souvent de chants spirituels afro-américains. En ajoutant des harmonies pour chorale, il tente de rendre les chants spirituels plus accessibles aux assemblées de fidèles. En tout, plus de 200 de ses pièces pour chorale, pour piano et pour soliste seront publiées. Parmi ses œuvres les plus célèbres, il faut mentionner « Listen to the Lambs », « Don’t Be Weary Traveller » et « The Chariot Jubilee ». Le Conservatoire royal de musique intégrera la pièce pour piano « Juba Dance » à son plan de cours.

“INSERT
Lieu historique national de l’Église Méthodiste-Épiscopale-Britannique R. Nathaniel Dett
© Parcs Canada

Dett est également connu pour ses essais sur la musique afro-américaine. Sa collection de quatre essais, intitulée « Negro Music », remporte d'ailleurs le prix Bowdoin de la Harvard University. À sa mort en 1943, Dett est directeur de la chorale de l’United Service Organisation. Il est inhumé à Niagara Falls, en Ontario. La musique de R. Nathaniel Dett continue d’être célébrée, et une chorale canadienne de renom porte aujourd’hui son nom.

L’église où Dett jouait de l’orgue pendant son enfance a été baptisée en son honneur en 1983. L’église méthodiste épiscopale britannique R. Nathaniel Dett de Niagara Falls, en Ontario, a été désignée lieu historique national en raison du rôle qu’elle a joué au sein de la communauté noire, particulièrement pour ceux qui ont fui l’esclavage aux États-Unis. Février est le mois de l’histoire des Noirs! Pour en savoir davantage sur les musiciens afro-canadiens, lisez La musique abat les barrières raciales dans les archives de Cette semaine en histoire.

Suivez-nous sur Twitter @ParcsCanada! Ne manquez pas de visiter la Commission des lieux et monuments historiques du Canada.

Date de modification :