Cette semaine en histoire

Archives

Le CNFC, défenseur des collectivités canadiennes depuis 1893

Pour la semaine du 24 octobre 2016

Le 27 octobre 1893, plus de 1 500 femmes des quatre coins du pays se rassemblent à Toronto à l’occasion de la première réunion du Conseil national des femmes du Canada (CNFC). La rencontre est présidée par lady Ishbel Aberdeen, épouse du gouverneur général du Canada. Le CNFC jouera un rôle crucial dans la création de programmes d’aide sociale qui existent encore aujourd’hui.

Le Conseil national des femmes du Canada en 1898
© Topley Studio / Bibliothèque et Archives Canada / PA-028035

Le CNFC se donne pour mission de chapeauter des groupements féminins de tous genres au pays. Lors de la réunion de 1893, des conseils locaux et provinciaux sont mis sur pied et chargés de transmettre les préoccupations locales à l’organe national par l’intermédiaire de déléguées élues. L’œuvre du CNFC se fait sentir surtout dans les collectivités, où il aide les plus défavorisés du pays tout en affirmant les droits des femmes et des enfants. Les conseils locaux créent des bibliothèques publiques, des musées et des galeries d’art, appuient des artistes et des musiciens, accordent des bourses et organisent des activités familiales.

Les Infirmières de l’Ordre de Victoria (VON) sont au nombre des organismes nationaux qui se placent sous l’égide du CNFC. Depuis 1897, les VON dispensent des soins de santé à ceux qui n’ont pas les moyens de payer. La Young Women’s Christian Association (YWCA), fondée en 1870, se joint au CNFC en 1915 et lui reste encore affiliée de nos jours. Pour sa part, l’Armée du Salut, fondée en 1882, adhère au Conseil en 1923, mais s’en sépare en 2013. Organisation aux doctrines relativement conservatrices, le CNFC ne souscrit pas entièrement au droit de vote des femmes avant 1910, même si la Women’s Christian Temperance Union, qui en fait partie, commence à militer pour cette cause dès les années 1880.

“INSERT
Des membres du CNFC à Ottawa en 1898
© Topley Studio / Bibliothèque et Archives Canada / PA-028008

Le CNFC jette les bases du filet de sécurité sociale qui deviendra la marque de la société canadienne. Après la Seconde Guerre mondiale, le gouvernement fédéral assume la responsabilité de certains programmes fondés par les associations du CNFC pour venir en aide aux indigents, aux vieillards et aux malades. L’organisme demeurera actif en tant qu’association non partisane et continuera d’accepter des membres sans égard à la religion, à l’origine ethnique ou à la classe sociale.

La création du Conseil national des femmes du Canada a été désignée événement historique national en 2000. Lady Aberdeen a reçu le statut de personne d’importance historique nationale en 1979.

Le mois d’octobre est le mois de l’histoire des femmes. Pour en apprendre davantage sur d’autres Canadiennes qui ont joué un rôle important dans notre histoire, lisez Nellie McClung, figure emblématique du féminisme, L’une des Cinq mais non la moindre!, Les Célèbres cinq sont des personnes... et des sénatrices! et Les femmes sont des personnes... n’est-ce pas? dans les archives de Cette semaine en histoire.

Suivez-nous sur Twitter @ParcsCanada. Apprenez-en plus à propos de la Commission des lieux et monuments historiques du Canada.

Date de modification :