Cette semaine en histoire

Archives

Plus d'un siècle d'éducation en Acadie

Semaine du lundi 26 septembre 2016

Le 29 septembre 1868, un groupe de six religieuses de la congrégation des Religieuses hospitalières de Saint-Joseph quitte la maison mère de Montréal pour aller à Tracadie au Nouveau-Brunswick. La délégation, qui est menée par Sœur Marie Pagé, mère supérieure et fondatrice de la mission de Tracadie, a pour objectif principal de guérir les lépreux. Toutefois, elle apportera beaucoup plus que de simples soins à la population de Tracadie et des environs.

Les Religieuses Hospitalières de Tracadie vers 1893, près de la palissade du lazaret
© Musée Historique de Tracadie

L’éducation est un aspect très important de la communauté des Religieuses hospitalières de Saint-Joseph. C’est en 1873 que les religieuses ouvrent finalement leur première école; cette dernière ferme en 1886 mais les religieuses continuent d’enseigner aux orphelins dans leur maison. En 1910, suite à une demande toujours grandissante, elles décident de construire une plus grande école qui logera les orphelins et des pensionnaires. En septembre 1912, l’Académie Sainte-Famille ouvre ses portes à environs 200 élèves, pensionnaires et externes. On y retrouve aussi quelques orphelins. L’Académie Sainte-Famille est une école privée où les sœurs y enseignent le programme officiel de la province, ainsi que le cours commercial, la musique, le chant et l’enseignement ménager.

“INSERT
L’Académie Sainte-Famille, un pensionnat fondé par les sœurs en 1912
© Musée Historique de Tracadie

En 1967, les réformes en éducation apportent la construction d’écoles Polyvalentes dans la région. Ceci amène la fermeture du pensionnat de l’Académie Sainte-Famille. Les locaux sont loués au ministère de l’éducation jusqu’en 1976 et on y enseigne au niveau élémentaire. Pendant les 55 ans où elle est ouverte, l’Académie accueille environ 5000 pensionnaires, sans compter les externes qui y ont fait leurs études.

L’Hôtel-Dieu Saint-Joseph de Tracadie est un lieu historique national qui commémore, à Tracadie-Sheila, N.-B., la présence des religieuses et leur aide avec la lèpre. L’apport des Religieuses hospitalières de Saint Joseph est un événement historique national.

Pour plus d’information sur la lèpre à Tracadie, visiter le Musée Historique de Tracadie ou lisez Immobilisés à Tracadie dans les archives de Cette semaine en histoire. Pour en savoir plus sur les ordres religieux au Canada, lisez Guérir le corps, sauvez l’âme, Arrivée des Sœurs grises à Saint-Boniface et Une main tendue aux femmes déchues aussi dans les archives de Cette semaine en histoire.

Suivez-nous sur Twitter @ParcsCanada. Apprenez-en plus à propos de la Commission des lieux et monuments historiques du Canada.

Date de modification :