Cette semaine en histoire

Archives

Le sauvetage des sauveteurs

La semaine du lundi le 4 avril 2016

Le 6 avril 1853, les membres de l’équipage du HMS Investigator sont secourus dans la baie Mercy, sur la côte nord‑est de l’île Banks, dans les Territoires du Nord‑Ouest. Ce sauvetage, rendu possible par un message laissé dans un cairn, est à l'origine d'une des rencontres les plus inusitées de l’histoire de l’exploration de l’Arctique.

Portrait de Robert McClure, par Stephen Pearce
© Bibliothèque et Archives Canada

L’Investigator est l’un des vaisseaux dépêchés par l’Amirauté britannique pour rechercher sir John Franklin et ses deux navires. L’expédition Franklin a quitté l’Angleterre en 1845 en quête du passage du Nord‑Ouest, mais elle n’est jamais revenue. Le 20 janvier 1850, sous le commandement de Robert McClure, l’Investigator lève l’ancre avec un équipage de 66 hommes. Le navire contourne l’extrémité sud de l’Amérique du Sud, se réapprovisionne dans l’archipel aujourd’hui appelé Hawaii, et entre dans l’Arctique par l’Ouest.

Au début d’août, l’Investigator contourne la pointe Barrow, dans le nord de l’Alaska. L'équipage commence alors à apercevoir des groupes d’Inuits. Grâce à l’interprète Johann Miertsching, McClure demande aux Inuits qu’il croise le long des côtes du Canada et de l’Alaska s’ils ont aperçu Franklin, mais en vain.

L’Investigator passe l’hiver de 1850‑1851 dans le détroit du Prince-de-Galles avant de poursuivre son exploration. Toutefois, le 9 septembre 1851, à l'approche de l'hiver, l’expédition est contrainte de chercher refuge dans une baie que McClure baptise « Mercy » (« clémence », en anglais). Malgré ce nom de bon augure, les conditions s'y avèrent moins que clémentes. Le navire est prisonnier des glaces toute l’année, et l'équipage doit passer un troisième hiver dans l’Arctique. Les hommes en profitent pour chasser et explorer le territoire en traîneau. Miertsching organise également des leçons scolaires à bord du navire.

“INSERT
Image de l’Investigator captée par sonar
© Parcs Canada

En avril 1853, l’équipage aperçoit un homme qui marche dans leur direction. Il s’agit du lieutenant Bedford Pim de l’expédition de sir Edward Belcher, qui a trouvé le cairn érigé par McClure et le SOS qu'il avait placé à l’intérieur. L’équipage de Belcher, à bord du HMS Resolute et HMS Intrepid, est également à la recherche de Franklin. Les deux navires de la Royal Navy se trouvent à une soixantaine de kilomètres, mais la distance doit être parcourue à pied. Un quatrième hiver est passé sur les navires emprisonnés dans la glace, mais en octobre 1854, 60 survivants de l’Investigator et leurs sauveteurs finissent par rentrer chez eux. L’Investigator a dû être abandonné. Le navire sera découvert par l’équipe d’archéologie subaquatique de Parcs Canada en 2010.

Sir Robert John McClure a été désigné personne d’importance historique nationale en reconnaissance du rôle qu'il a joué dans l’exploration de l’Arctique et parce qu’il aurait, avec son équipage, franchi au complet le passage du Nord‑Ouest.

Pour lire d’autres articles sur la recherche des navires de l’expédition Franklin, consultez John Ross explore l'Arctique et À la recherche de l’Erebus et du Terror : mystère dans l’Arctique. Pour en savoir plus sur McClure, lisez D'un océan à l'autre : Robert McClure complète le passage du Nord-Ouest dans les archives de Cette semaine en histoire.

Suivez-nous sur Twitter @ParcsCanada, et ne manquez pas de visitez la Commission des lieux et monuments historiques du Canada.

Date de modification :