Cette semaine en histoire

Archives

D’un océan à l’autre : Robert McClure complète le passage du Nord-Ouest

Pour la semaine du lundi, 18 janvier, 2016.

Le 20 janvier 1850, le HMS Investigator, dirigé par Robert McClure, quitte l’Angleterre pour partir à la recherche de l’expédition arctique de 1845 menée par sir John Franklin. L’amirauté britannique lui demande d’atteindre l’Arctique à partir de l’ouest, en passant par l'océan Pacifique, car les expéditions précédentes à partir de l’est se sont toutes butées à des barrages de glace.

Cette peinture de l’un des officiers de l’Investigator, le lieutenant Gurney Creswell, illustre le détroit de Prince-de-Galles le 6 septembre 1850
© Bibliothèque et Archives Canada/no d’acc. R9266-756
McClure est un marin expérimenté ayant déjà participé à deux expéditions dans l’Arctique. Déterminé et ambitieux, après avoir atteint le détroit de Bering, il poursuit sa route vers le nord-est sans attendre l’Enterprise, bâtiment amiral de l’expédition. Il découvre le détroit du Prince-de-Galles entre l’île Victoria et l’île Banks, mais en septembre le navire reste pris dans les glaces. McClure était convaincu que cette route menait au détroit du Vicomte de Melville, qui a été cartographié par Edward Parry en 1820 et qui était l’endroit le plus éloigné jamais atteint par les Européens à partir de l’est. Sans se laisser décourager par un navire immobile, il mène des explorations terrestres en traineaux. Le 26 octobre 1850, un petit groupe escalade une colline sur l’île Banks; le détroit de Melville est visible au loin. McClure venait de trouver le dernier lien du passage du Nord-Ouest! Dans son journal, il note que même s’il ne parvenait pas à trouver Franklin, l’expédition serait quand même un succès.

Au printemps 1851, McClure tente de compléter le passage en navigant à l’ouest et au nord, autour de l’île Banks. L’Investigator est encore une fois emprisonné par la glace et doit finalement être abandonné. Les secours arrivent finalement en avril 1853 lorsque des navires britanniques retrouvent l’équipage de McClure. À leur retour en Angleterre en 1854, McClure et son équipage se partagent un prix de 10 000 ₤ (équivalant aujourd’hui à environ un million de dollars) offert par l’amirauté britannique pour leur découverte. McClure est traduit devant la cour martiale pour avoir abandonné l’Investigator, mais il est ensuite acquitté, fait chevalier et promu capitaine.

Un archéologue subaquatique de Parcs Canada, nage près de la proue de l’Investigator, 2010
© Brett Seymour/Parcs Canada

En 2010, l’équipe d’archéologie subaquatique de Parcs Canada trouve le HMS Investigator au fond de la baie Mercy, sur la côte nord‑est de l’île Banks, dans les Territoires du Nord-Ouest.

Sir Robert John McClure est désigné personne d’importance historique nationale pour son rôle dans les premières explorations de l’Arctique. McClure et son équipage sont considérés comme les premiers à avoir traversé le passage du Nord‑Ouest.

Pour savoir davantage sur comment l'équipage du Investigator sont secourus de la glace, lire Le sauvetage des sauveteurs dans les archives de Cette semaine en histoire. Pour en apprendre davantage sur le passage du Nord-Ouest, lisez les articles Les richesses de l’Arctique : un beau rêve!, À la recherche du passage du Nord-Ouest, Perdus dans l’Arctique, et Bonne fête Henry!!.

Suivez-nous sur Twitter @ParcsCanada, et ne manquez pas de visiter la Commission des lieux et monuments historiques du Canada.

Date de modification :