Cette semaine en histoire

Archives

En avant! Franklin franchit le portage Methye

Semaine du lundi le 29 juin 2015

Le 4 juillet 1825, sir John Franklin et les membres de l’équipage de sa deuxième expédition dans l’Arctique entament l'éprouvant portage Methye, qui relie le lac La Loche et la rivière Clearwater, à l'emplacement de la frontière entre ce qui est aujourd’hui la Saskatchewan et l’Alberta. Une semaine durant, ces hommes cheminent le long de l’une des plus longues et des plus importantes routes historiques du commerce des fourrures au Canada.

“INSERT
George Back a peint ce paysage durant le passage de l’expédition par le portage Methye en 1825.
© George Back / Bibliothèque et Archives Canada, no d’acc. 1955-102-25

Si c’est l’expédition ratée de 1845, alors qu’il tentait de trouver le passage du Nord-Ouest, qui a valu à Franklin d’entrer dans l’histoire, l’explorateur a néanmoins mené auparavant de nombreuses autres expéditions réussies dans ce qui est aujourd’hui l’Arctique canadien. Lors de sa deuxième expédition dans cette région, il se rend de New York, à l’est, jusqu’à l’embouchure du fleuve Mackenzie, à l’ouest, itinéraire qui l'amène à franchir de nombreux lacs et rivières canadiens. De février 1825 à septembre 1827, Franklin et ses hommes, avec l'aide de leurs guides et traducteurs autochtones Augustus et Ooligbuck, parcourent des milliers de kilomètres le long des tracés empruntés par les marchands de fourrure.

À l’époque, le portage Methye est bien connu. Il représente le plus long tronçon terrestre de la route de canotage qui relie le lac Supérieur à la rivière Athabasca. Ce célèbre portage, que les guides autochtones ont fait découvrir à l’explorateur Peter Pond en 1778, est la voie de circulation principalement empruntée par les marchands de fourrure et les explorateurs avant l'arrivée du Chemin de fer Canadien Pacifique à Calgary en 1883, lequel offre alors une alternative plus pratique.

Carte de la première expédition de Franklin montrant le portage Methye.
© Archives et collections spéciales de l’Université du Manitoba

La traversée du portage Methye exige une bonne semaine d’efforts éreintants à Franklin et ses 23 membres d’équipage, qui transportent un équipement lourd et encombrant, dont 116 sacs à dos pesant de 32 à 41 kg (70 à 90 lb) chacun! D’après le journal de Franklin, les hommes se lèvent tous les matins à 3 h pour apporter les sacs à dos au prochain plan d’eau sur leur route, où ils se reposent un peu avant de retourner chercher les canots. Il faut huit hommes pour transporter la plus petite de ces embarcations!

En raison de son importance pour le commerce et l’exploration, le portage Methye est désigné événement historique national, et Peter Pond, premier Européen à le franchir, est désigné personne d’importance historique nationale. Sir John Franklin est aussi une personne d’importance historique nationale, et sa deuxième expédition dans l’Arctique figure dans plus de 30 lieux et événements historiques nationaux! Pour en savoir plus sur les expéditions de Franklin, lisez les articles Perdus dans l’Arctique et À la recherche de l’Erebus et du Terror : mystère dans l’Arctique dans les archives de Cette semaine en histoire.

Suivez-nous sur Twitter @ParcsCanada! Visitez aussi la Commission des lieux et monuments historiques du Canada.

Date de modification :