Cette semaine en histoire

Archives

Chubby Power : l’homme à l'origine de l’essor de l’aviation militaire au Canada

Semaine du lundi le 18 mai 2015

Le 23 mai 1940, Charles Gavan Power est nommé ministre de la Défense pour l’aviation au sein du Cabinet de guerre du premier ministre Mackenzie King. Surnommé « Chubby » Power, il jouera un rôle déterminant dans l’effort de guerre du Canada durant la Seconde Guerre mondiale.

Portrait de Charles Gavan
« Chubby » Power

© Société canadienne des postes / Bibliothèque et Archives Canada

Power naît le 18 janvier 1888, à Sillery (Québec). Son engagement militaire commence lorsqu’il s’enrôle dans l’armée en 1914. Déployé outre‑mer l’année suivante, il est blessé et rentre au Canada en 1916. Il est décoré de la Croix militaire pour acte de bravoure.

Power s'engage dans la vie politique en 1917, lorsqu’il est élu député de Québec‑Sud. Durant les années 1930, il occupe différents postes au sein du Cabinet, dont ceux de ministre des Pensions et de la Santé nationale et de ministre des Postes. En 1940, Mackenzie King élargit le Cabinet de guerre d’un ministère de l’Aviation et d’un ministère du Service naval, et c’est alors qu’il nomme Power ministre de la Défense pour l’aviation.

Power instaure immédiatement une politique de « canadianisation » de l’Aviation royale du Canada (ARC). Il prône en effet la création d’un escadron canadien distinct au sein de la British Royal Air Force (RAF). À l’époque, la plupart des membres du personnel de l’ARC déployés outre‑mer sont dispersés dans différentes unités de la RAF. Les efforts de Power portent fruit, et bientôt les pilotes canadiens peuvent servir au sein de leurs propres unités tout en relevant de leurs commandants respectifs. Ainsi, ils peuvent montrer la fierté des Canadiens et affirmer leur indépendance à l’égard de la Grande‑Bretagne.

(De gauche à droite) : Charles G. Power, C.D. Howe, Winston Churchill, et W.L. Mackenzie King au Château Frontenac, lors de la Conférence « Octagon »
© Office national du film du Canada. Photothèque / Bibliothèque et Archives Canada / C-071095

Power est également responsable de l’administration du Programme d’entraînement aérien du Commonwealth britannique (PEACB), l’une des principales contributions du Canada à l’effort de guerre. Il surmonte les nombreux défis que posent la construction rapide d’installations de formation pour les équipages et leur dotation en équipement et en instructeurs. Plus de 130 000 membres de la force aérienne provenant des pays du Commonwealth sont formés dans ces écoles établies à la grandeur du pays.

La carrière de Power à titre de ministre se termine toutefois avant la fin de la guerre. Opposé à Mackenzie King, qui déploie outre‑mer des troupes constituées de conscrits, il démissionne du Cabinet en 1944. Power reste actif en politique, à titre de député, jusqu’a ce qu’il soit nommé au Sénat en 1955. Il demeure sénateur jusqu’à son décès, en 1968.

Charles Gavan Power est une personne d’importance historique nationale. Le Programme d’entraînement aérien du Commonwealth britannique est un évènement d’importance historique nationale, tout comme le service de l’Aviation royale du Canada durant la Seconde Guerre mondiale.

Cette année marque le 75e anniversaire de la Seconde Guerre mondiale. Pour en savoir plus, lisez L'effort de guerre du Canada prend son essor, La mobilisation des réservistes et L'aérodrome de la démocratie dans les archives de Cette semaine en histoire ou consultez Commémorations des guerres mondiales du gouvernement du Canada.

Suivez-nous sur Twitter @ParcsCanada ou visitez la Commission des lieux et monuments historiques du Canada pour en savoir plus.

Date de modification :