Cette semaine en histoire

Archives

Charles Tupper, l’un des Pères de la Confédération

Semaine du lundi le 30 juin 2014

Le 2 juillet 1821, sir Charles Tupper, l’un des Pères de la Confédération et sixième premier ministre du Canada, voit le jour à Amherst, en Nouvelle-Écosse.

Portrait de sir Charles Tupper
© Bibliothèque et Archives Canada / R12555-1 / e006608846

À 19 ans, Charles Tupper se rend en Écosse pour étudier la médecine à l’Université d’Édimbourg. Trois ans plus tard, il revient à Amherst et ouvre sa pratique médicale. Il épouse Frances Morse. Les relations de sa belle-famille facilitent ses débuts en politique et, en 1855, il est élu à la Chambre d’assemblée de la Nouvelle-Écosse. À peine deux ans plus tard, il devient le premier ministre de la colonie!

À l’Assemblée législative, Tupper défend les principes d’égalité religieuse entre catholiques et protestants, préconise l’instauration d’un système d’éducation public, et revendique la création d’un chemin de fer pour relier les villes de la colonie.

À l’époque, la Nouvelle-Écosse est une colonie britannique, tout comme les autres provinces du territoire colonial de l’époque. Tupper est d’avis que l’union des colonies des Maritimes et du Canada-Uni (l'Ontario et le Québec) permettra à la Nouvelle-Écosse de se développer et de prospérer, en plus de diminuer le risque que la colonie ne soit absorbée par les États-Unis.

Tupper participe à l’organisation des conférences de Charlottetown et de Québec. C’est lors de ces rencontres que les délégués des colonies des Maritimes et du Canada-Uni s’entendent sur l’union et adoptent les 72 Résolutions qui formeront les fondements de la Confédération.

Composite de sir Charles Tupper à la maison Province de la Nouvelle-Écosse
© Heaps, Leo/ Bibliothèque et Archives Canada / PA-126381

Bien des Néo-Écossais craignent que la province se fonde dans l’union élargie et y perde sa voix. Tupper réussit néanmoins à convaincre l’Assemblée du bien-fondé de la Confédération. Il renonce à son poste de premier ministre de la Nouvelle-Écosse et est élu à la Chambre des communes fédérale en 1867.

Tupper occupe différents postes ministériels fédéraux et devient haut-commissaire du Canada à Londres avant d’être nommé baronnet en 1888. Il est premier ministre du Canada pendant 68 jours en 1896, année où le libéral Wilfred Laurier remporte les élections. Tupper dirige l’Opposition conservatrice jusqu’en 1900, avant de céder sa place après une autre défaite électorale. Il s’installe alors en Angleterre où il s’éteint le 30 octobre 1915, à l’âge de 94 ans.

Sir Charles Tupper est une personne d’importance historique nationale pour sa contribution à la création de la Confédération. Province House à Charlottetown et le Parc Montmorency à Québec, où les délégués se sont rencontrés pour discuter de la Confédération, sont des lieux historiques nationaux.

Pour en savoir plus sur la Confédération et les autres premiers ministres du Canada, consultez Le rêve d’une nation, L’anniversaire du premier premier ministre du Canada, Si ces murs pouvaient parler…, Charles Fox Bennett : un personnage controversé et Un scandale éclate dans les archives de Cette semaine en histoire.

Date de modification :