Cette semaine en histoire

Archives

Les Vanier parcourent le monde… en équipe!

Semaine du lundi le 12 janvier 2015

Le 13 janvier 1921, Pauline Archer et Georges P. Vanier se fiancent, et marquent ainsi le début de la première des nombreuses aventures que partagera ce couple très uni! La carrière diplomatique de Georges oblige la famille à se déplacer constamment, que ce soit en Angleterre ou en Suisse, et éventuellement à Paris où, en 1939, Georges est nommé ministre à l'Ambassade du Canada en France.

Photographie du couple à l’époque où Georges est gouverneur général du Canada
© Succession de Yousuf Karsh

Le 3 septembre 1939, la France et la Grande-Bretagne déclarent la guerre à l’Allemagne. La famille demeure en France jusqu’au 10 mai 1940, alors que les troupes allemandes commencent à envahir la France et les Pays-Bas. Pauline doit conduire sa mère et ses enfants sur des routes bondées de réfugiés pour gagner le sud-ouest de la France, où ils pourront s’embarquer pour l’Angleterre. Après avoir retrouvé Georges à Londres, Pauline commence à travailler pour la Croix-Rouge, qui a besoin de bénévoles francophones. Elle rend visite aux réfugiés et aux soldats français blessés et les aide à communiquer avec leur famille ou leur offre une oreille compatissante.

Les époux travaillent ensemble à Londres, Pauline agissant comme secrétaire de Georges jusqu’à ce qu’on leur demande de rentrer au Canada à l’automne 1940. De retour au pays, le couple voyage partout au Québec pour partager son expérience, prévenir les gens des dangers d’une victoire des Allemands et encourager l’appui à l’effort de guerre.

Georges est nommé ministre des Gouvernements alliés en exil ‑ ces gouvernements forcés de fuir la machine de guerre nazie ‑ puis ambassadeur en France en mai 1944. Après la libération de Paris, Pauline devient représentante de la Croix-Rouge et peut ainsi accompagner son mari. Ils arrivent à Paris le 7 septembre 1944, et Pauline veille à la coordination des efforts de secours, notamment en participant à la distribution de fournitures dont les réfugiés ont grand besoin. Georges devient le premier diplomate à entrer dans la ville nouvellement libérée.

La famille Vanier glissant en traîneau
© Bibliothèque et Archives Canada / PA-127233

« Nous travaillons en équipe », écrit un jour Georges au sujet de sa femme dans une lettre au ministère des Affaires extérieures. En 1959, Georges est le premier Canadien-Français nommé au poste de gouverneur général. Il s’installe alors à Rideau Hall avec son « équipe ». Georges P. Vanier a été désigné personne d’importance historique nationale et la résidence du gouverneur général, Rideau Hall et le parc de Rideau Hall, est un lieu historique national.

Cette année marque le 75e anniversaire de la Seconde Guerre mondiale. Pour en savoir plus sur le Canada en guerre, lisez les articles suivants dans les archives de Cette semaine en histoire: Alerte! Des ennemis en eaux canadiennes!, La reine des Hurricanes! et « Un, c'est encore trop » : la lutte de Cairine Wilson pour libéraliser les politiques d'immigration du Canada.

Date de modification :