Cette semaine en histoire

Archives

Une légende de la course à pied est née

La semaine du lundi le 2 juin 2014

L4 juin 1887, Tom Longboat naît dans la réserve des Six-Nations de la rivière Grand, aux abords de Caledonia, en Ontario. Ce futur coureur de fond est appelé à établir de nombreux records et à devenir une vedette du circuit international de course à pied. Il comptera aussi parmi les célébrités canadiennes de l’athlétisme et nombreux athlètes professionnels à se rendre outremer pour combattre pendant la Première Guerre mondiale.

Tom Longboat
©Charles Aylett/Bibliothèque et Archives Canada/C-014095

Enfant, Longboat fréquente un pensionnat local, mais il tolère mal l’instruction religieuse zélée qui y est dispensée et ainsi que l’usage exclusif de l’anglais, et il prend la fuite à l’âge de 12 ans. Il travaille comme ouvrier agricole pendant plusieurs années avant de s’inscrire à sa première course à pied en 1905. Il ne gagne pas cette épreuve, mais il continue de s’adonner avec passion à la course à pied, gagnant des épreuves locales et établissant des records à l’échelle internationale. Il ne tarde pas à se distinguer parmi les plus grands coureurs de fond de la planète, en raison notamment de l’une de ses victoires les plus notoires, soit celle du marathon de Boston en 1907.

En 1916, Longboat s’enrôle dans le Corps expéditionnaire canadien. Il sert dans le 37e Régiment « Haldimand Rifles » et le 180e Bataillon (Sportsmen). Il continue de se mesurer à d’autres soldats professionnels et réguliers lors de courses à pied de démonstration qui sont présentées pour distraire les troupes. Il rejoint enfin le 107e Bataillon de pionniers des soldats autochtones, où il agit à titre d’estafette. Il livre les messages et les ordres d’une unité à l’autre, sur le front, en France, pendant quelques-unes des batailles les plus sanglantes de la guerre, soit celles de Passchendaele et de la crête de Vimy. Blessé à deux reprises, il sera même déclaré mort!

Tom Longboat en train d’acheter un journal
©Défense nationale / Bibliothèque et Archives Canada

Une fois la guerre terminée, Longboat se retire de la course professionnelle. Il travaille comme éboueur pour la ville de Toronto pendant 20 ans, assurant une vie confortable à sa famille. Il meurt d’une pneumonie sur sa réserve natale en 1949. Toutefois, son legs demeure. Le prix Tom Longboat, créé en 1951, vise à rendre hommage à des athlètes autochtones remarquables. Tom Longboat a été intronisé au Panthéon des sports canadiens en 1955 et désigné personne d’importance historique nationale en 1976

La participation de Longboat à la guerre s’inscrit dans le contexte d’un événement plus grand, soit l’événement historique national du service militaire des Autochtones pendant la Première Guerre Mondiale. La Bataille de Passchendaele est aussi un événement historique national, et la Crête de Vimy, en France, est un lieu historique national.

Pour en savoir plus sur Longboat et sur les batailles de la Première Guerre mondiale auxquelles il a pris part, lisez les articles suivants dans les archives de Cette semaine en histoire : Tom Longboat, rapide comme l’éclair, Unis à la crête de Vimy, Victoire des Canadiens à Vimy! et Les Canadiens entrent dans la bataille à Passchendaele.

Célébrez le Mois national de l'histoire autochtone!

Date de modification :