Cette semaine en histoire

Archives

Sergeant Gander au travail!

Semaine du lundi 27 octobre 2014

Le 27 octobre 1941, pendant la Seconde Guerre mondiale, les Royal Rifles du Canada voyagent vers Hong Kong avec leur mascotte, « Sergeant » Gander, un chien de Terre-Neuve. À l'époque, il est courant pour les unités militaires de se doter de mascottes pour soutenir le moral des troupes. Quand ce chien de race géante devient trop gros pour sa famille, il est adopté par la Compagnie « C » des Royal Rifles.

Les Royal Rifles avec leur mascotte Gander, chien de Terre-Neuve
© Ministère de la Défense nationale / Bibliothèque et Archives Canada / PA-116791

Le contingent canadien dépêché à Hong Kong, composé des Royal Rifles, des Winnipeg Grenadiers et d'effectifs du quartier général compte 1 975 soldats. L'entraînement au combat de ces troupes est limité, mais ils pensent avoir le temps de se préparer à Hong Kong. Toutefois, le temps manque et, le 7 décembre, le Japon entre en guerre et attaque Pearl Harbour. Le lendemain, après d’intensifs raids aériens, les Japonais envahissent la région continentale de Hong Kong.

La nuit du 18 décembre, les troupes terrestres japonaises envahissent l'île de Hong Kong où les Canadiens, y compris la compagnie « C » des Royal Rifles et leur chien, sont stationnés. Le terre-neuve est connu pour sa loyauté et son instinct de sauvetage. Gander est fidèle à sa race et fait de son mieux pour protéger les soldats. Il devait rester caché dans l’un des immeubles, mais dans le tumulte, il s’échappe pour rejoindre la compagnie « C » au combat. Lorsque la compagnie « C » est contrainte de battre en retraite, Gander charge les soldats ennemis et tente de les mordre, les forçant ainsi à changer de direction. Gander incarne tout le courage des troupes canadiennes avec lesquelles il combat.

Les chiens de Terre-Neuve peuvent peser jusqu’à 67 kg et sont souvent confondus avec des ours
© Dandeeshots / Dan Morgan / 2006

Quand Gander constate que sept soldats blessés sont coincés sous le feu ennemi et incapables de s’échapper, il fait encore preuve d’une bravoure exceptionnelle. Lorsqu’une grenade est lancée dans leur direction, Gander la saisit dans sa gueule et charge l’ennemi. La grenade explose et l’adorable chien est tué alors qu’il défend ses camarades.

Le 27 octobre 2000, le People’s Dispensary for Sick Animals décerne au « Sergeant » Gander la médaille Dickin qui souligne la bravoure d’un animal, aussi dite Croix de Victoria pour animaux. Le rôle du Canada dans la défense de Hong Kong est un événement d’importance historique nationale.

Cette année marque le 75e anniversaire du déclenchement de la Seconde Guerre mondiale. Lisez les archives de Cette semaine en histoire pour plus d'information sur Le Canada et la bataille de Hong Kong ou les efforts fournis par le Canada pendant la Seconde Guerre mondiale, y compris La mobilisation des réservistesDésastre à Dieppe, Elles font des vagues : les femmes dans l'armée et La bataille de l’Escaut – Victoire sur les digues.

Date de modification :