Cette semaine en histoire

Archives

L’Office national du film du Canada

Semaine du lundi le 10 mars 2014

Le 16 mars 1939, lorsque le Parlement adopte la Loi sur le cinéma, il crée du même coup l’Office national du film du Canada (ONF) pour aider les Canadiens à mieux comprendre leur pays et à mieux se comprendre entre eux, de même que pour promouvoir le Canada sur la scène internationale. L’ONF fête cette année son 75e anniversaire et une tradition d’excellence dans l’industrie cinématographique.

John Grierson (à gauche), en compagnie d’un autre cadre de l’ONF, examine des affiches de films portant sur l’effort de guerre, 1944
© Ronny Jaques / Office national du film du Canada / Bibliothèque et Archives Canada / PA 179108

Lorsque la Seconde Guerre mondiale éclate, l’ONF se lance rapidement dans la production sous la gouverne de John Grieson, son premier commissaire. À la fin de 1945, l’ONF a déjà produit plus de 500 films, dont plusieurs portent sur l’effort de guerre au pays et à l’étranger. Ces films traversent les continents, des Amériques au Pacifique Sud.

Pour distribuer ses films dans l’ensemble du Canada, l’ONF fournit le matériel de projection nécessaire aux conseils du film locaux et met en place des circuits pour permettre aux projectionnistes itinérants de se rendre dans les régions rurales. À une certaine époque, l’Office projette même des films sur la nature dans les parcs nationaux Jasper et Elk Island. Ce système devient un modèle pour d’autres pays.

Dans les années d’après-guerre, l’ONF continue d’innover. Son service d’animation bien connu adopte de nouvelles technologies et l’Office se lance dans le contenu télévisuel. En 1957, Guy Roberge devient le premier commissaire francophone de l’Office. En 1975, l’ONF devient le premier organisme du genre à se doter d’une unité exclusivement féminine et, en 1989, Joan Pennefather devient la première femme nommée au poste de commissaire. Depuis quelques années, l’ONF crée des applications pour téléphones intelligents, des collections cinématographiques en ligne offertes gratuitement et des sites Web documentaires interactifs.

Affiche de la version anglaise du film Voisins de Norman McLaren. Ce film a remporté un Oscar® et est l’un des plus célèbres des films de l’ONF.
© 1952 Office national du film du Canada / National Film Board of Canada. Tous droits réservés.

Au gré de tous ces changements, la qualité est demeuré la constante dans les productions de l’ONF. L’Office remporte son premier Oscar® pour Churchill’s Island en 1941, année d’introduction de la catégorie « meilleur documentaire (court métrage) ». Depuis, l’ONF a remporté 11 autres Oscars®, notamment un Oscar® honorifique à l’occasion de son 50e anniversaire, afin de souligner sa contribution au monde du cinéma. Les films de l’ONF ont aussi remporté des centaines de prix Genie, Peabody, Annie, Webby et d’autres honneurs dans des festivals internationaux.

Au fil des ans, l’ONF a produit des films sur des personnes, des événements et des lieux dont la Commission des lieux et monuments historiques a recommandé la commémoration historique nationale. L’Office a notamment produit des films sur Samuel de Champlain, l’équipe de baseball des Asahi et la Forteresse de Louisbourg, ainsi que sur des parcs nationaux, dont celui de la Pointe-Pelée. L’édifice de l’administration centrale de l’ONF, à Montréal, est inscrit au répertoire des édifices fédéraux du patrimoine.

Pour en savoir plus sur la culture cinématographique au Canada, consultez Le premier palais du cinéma au Canada, « La grande attraction de Toronto » et L’âge d’or des cinémas. Visitez aussi le site Web officiel de l’ONF et visionnez des films.

Date de modification :