Cette semaine en histoire

Archives

La « Governess General » du Canada

Semaine du lundi le 14 avril 2014

Le 18 avril 1939 marque le décès de lady Ishbel Maria Aberdeen (née Marjoribanks) au terme d'une vie d’engagement politique et de militantisme social. Lady Aberdeen a consacré son intelligence, son charisme et son rang social au service de plusieurs causes, notamment celle des droits des femmes.

Lady Aberdeen
© Studio Topley / Bibliothèque et Archives Canada / PA 025771
Née à Londres en 1857, Ishbel, comme les jeunes filles aristocrates de son époque, recoit une éducation de classe supérieur et s'avère une élève prometteuse. Lorsque son père refuse de l’envoyer au collège, elle se consacre à des œuvres de charité, une occupation considérée digne des femmes aristocrates. Comme il est inacceptable à cette époque qu'une femme vive de façon autonome, il est important qu'Ishbel trouve le bon partenaire et cultive ses relations. Elle fait la connaissance de John Gordon, comte d’Aberdeen, et l'épouse en 1877.

Après des années passées à parcourir le monde au service du gouvernement, Lord Aberdeen est nommé gouverneur général du Canada. Les Aberdeen et leurs quatre enfants s'installent à Ottawa en 1893. Ishbel organise des bals costumés historiques extravagants et joue au hockey, mais elle se distingue aussi par son militantisme social. Elle fonde dans la ville un syndicat d’enseignantes ainsi qu’un club de jeunes femmes voué au service communautaire. À l’échelle nationale, elle crée la Aberdeen Association for Distribution of Good Literature to Settlers in the West, qui fournit des livres aux pionniers de l'Ouest canadien. À titre de présidente du Conseil international des femmes, elle contribue à la création du Conseil national des femmes pour appuyer les réformes sociales au Canada. Elle fait aussi campagne pour la fondation des Infirmières de l’Ordre de Victoria, un organisme qui encore aujourd'hui se consacre à aider les pauvres et les personnes isolées.

Lady Aberdeen, assise au centre, et le Comité du Conseil national des femmes
© Studio Topley / Bibliothèque et Archives Canada / PA 028035

Souvent considérée comme la force du couple, Ishbel s’immisce aussi dans les affaires politiques de son mari. L’historien canadien John Saywell lui donne le titre de « Governess General ». Elle devient même la première femme à recevoir un grade honorifique au Canada. En 1898, les Aberdeen sont rappelés en Angleterre et, après que Lord Aberdeen eut servi comme vice-roi d’Irlande, ils se retirent en Écosse.

Lady Ishbel Aberdeen est désignée personne d’importance historique nationale en reconnaissance de son engagement social au Canada. La fondation des Infirmières de l’Ordre de Victoria a été désignée à titre d'événement d’importance historique nationale. La résidence officielle du gouverneur général, Rideau-Hall-et-le-Parc, a été désignée lieu historique national.

Pour en savoir plus sur les infirmières, consultez Les Infirmières de l’Ordre de Victoria du Canada. Pour découvrir d’autres Canadiennes du calibre de Lady Aberdeen, consultez Le premier institut féminin et Première femme à faire des études universitaires.

Date de modification :