Cette semaine en histoire

Archives

L'anniversaire d'Emily Murphy, activiste

Semaine du lundi le 9 mars 1998

Emily (Ferguson) Murphy est née le 14 mars 1868, à Cookstown (Ontario). Même si Emily Murphy est plus connue pour son rôle dans l'affaire « personne », on ne devrait pas oublier sa contribution en tant qu'auteure, activiste et magistrat.

Emily Murphy

Emily Murphy
© BAC / PA-138847

Première femme de l'Empire britannique à occuper un poste dans la magistrature, Emily Murphy était bien placée pour tenter d'améliorer le sort des femmes. Elle combattit sans relâche la consommation d'alcool et de drogues. Dans ses conférences, elle abordait souvent des sujets délicats (même si elle était l'épouse d'un ministre anglican) comme la contraception, les maladies transmissibles sexuellement et la délinquance juvénile. Peu importe qu'une question fût ou non controversée, Emily Murphy était bien décidée à agir!

La plus grande réalisation d'Emily Murphy fut sa victoire dans l'affaire «personne». Elle rêvait de devenir sénateur, mais aux termes de la common law britannique, le mot «personne» désignait généralement une « personne de sexe masculin », sauf si une loi du parlement incluait spéficiquement les femmes. En vertu de ce raisonnement, selon l'Acte de l'Amérique du Nord britannique, seules les «personnes» de sexe masculin étaient admissibles à siéger au Sénat canadien. Emily Murphy recruta donc quatre autres activistes et entreprit de combattre pour la justice.

Dévoilement de la plaque consacrée aux Cinq de l'Alberta

Dévoilement de la plaque consacrée aux Cinq
© BAC / C-054523

Représentées par Newton Rowell, C.R., les « Cinq de l'Alberta » allèrent plaider leur cause devant la Cour suprême du Canada. À leur consternation et à leur désespoir, la Cour suprême statua que, malgré son caractère désuet, l'AANB était écrit et devait bel et bien être interprété comme réservant aux hommes l'accès au Sénat!

Heureusement, les femmes refusèrent de céder. Elles se rendirent à Londres pour être entendues par le Comité judiciaire du Conseil, alors la dernière instance du système juridique canadien. Après avoir écouté de nombreux arguments et consulté les lois britanniques, le Comité judiciaire renversa la décision de la Cour suprême du Canada : les femmes jouissaient effectivement de tous les droits conférés par la loi aux « personnes ».

Emily ne fut jamais nommée au Sénat, mais ses amies et elle transformèrent la vie des Canadiennes. Toutes les cinq furent reconnues pour leurs réalisations individuelles et pour leur contribution commune à la cause des femmes. Des plaques fédérales commémorent Emily Murphy (Edmonton, Alberta) et ses quatre alliées de l'affaire « personne » : Nellie McClung (Chatsworth, Ontario), Louise McKinney (Claresholm, Alberta), Mary Irene Parlby (Alix, Alberta) et Henrietta Muir Edwards (Fort Macleod, Alberta). L'affaire « personne » a été commémorée en 1997.

Date de modification :