Patrimoine mondial : Canada

Ivvavik/Vuntut/Herschel Island (Qikiqtaruk)

Yukon
Situation géographique :
68° N — 139,5° O

Des montagnes élevées, des forêts boréales, la toundra et de vastes terres marécageuses se conjuguent pour former le tissu vivant du milieu sauvage arctique. Cette terre illustre les débuts de l'occupation humaine du nord-ouest de l'Amérique du Nord, ainsi que l'adaptation des traditions culturelles autochtones à des environnements extrêmes.

Ivvavik/Vuntut/Herschel Island (Qikiqtaruk) © Lynch, W.

Ivvavik, Vuntut et Herschel Island forment conjointement une terre riche en faune, en paysages diversifiés et en flore. Le parc national du Canada Vuntut englobe une partie de la plaine Old Crow, un vaste secteur de lacs, d’étangs, de cours d’eau sinueux et d’une toundra herbeuse, reconnue pour être d’une importance mondiale pour le gibier d’eau nicheur et migrateur. Le concert de cris d’oiseaux qui s’élève des plaines les matins de printemps est tout aussi inoubliable que le silence des nuits d’hiver. Au nord de la plaine, dans le parc national du Canada Ivvavik, se dressent les monts Richardson, où vivent le mouflon de Dall, l’orignal et les concentrations parmi les plus élevées d’ours grizzly que l’on connaisse. Sur les plaines de la toundra jouxtant la mer de Beaufort, la harde de caribous de la Porcupine, l’un des plus vastes troupeaux d’ongulés migrateurs au monde, erre au cours de ses migrations saisonnières. Le parc territorial Herschel Island (Qikiqtaruk) protège une combinaison unique d’éléments patrimoniaux naturels et humains. Il a été le premier parc territorial à être créé au Yukon. La région toute entière a été contournée par les glaciers du Pléistocène, comme en font foi des sites paléontologiques et archéologiques qui comportent certains des assemblages les mieux préservés de la faune de l’époque glaciaire ainsi que certains des restes humains les plus anciens que l’on ait découvert jusqu’ici dans l’hémisphère occidental.