Patrimoine mondial : Canada

Établissement de la liste indicative des sitesdu patrimoine mondial au Canada

La présente liste est l'aboutissement du travail du Comité consultatif du ministre, dont la mission consistait à conseiller le gouvernement du Canada sur l'établissement d'une nouvelle liste indicative canadienne des sites du patrimoine mondial. Ce travail s'inscrit dans le cadre du processus de propositions d'inscriptions que prescrit la Convention du patrimoine mondial de l'UNESCO, qui date de 1972 et en vertu de laquelle treize sites canadiens ont déjà été désignés.

Pour pouvoir présenter de nouveaux sites à inscrire sur la Liste du patrimoine mondial au cours des cinq à dix prochaines années, le Canada doit d'abord présenter une liste indicative. La dernière liste indicative canadienne, établie en 1980, est aujourd'hui périmée et ne correspond plus à la façon dont on interprète maintenant la Convention.

D'après les Orientations devant guider la mise en œuvre de la Convention du patrimoine mondial de l'UNESCO, les listes indicatives doivent inclure des biens qui sont susceptibles de satisfaire aux critères du Patrimoine mondial en matière de « valeur universelle exceptionnelle ». Les sites proposés doivent également satisfaire à des critères d'intégrité et d'authenticité (selon la définition qu'en donnent les Orientations) et répondre à diverses normes de protection législative et de gestion.

Pour établir une nouvelle liste indicative de sites, le gouvernement du Canada a entrepris une analyse approfondie et un processus national de consultation en vue de dresser une liste succincte de candidats admissibles. Dans un premier temps, les services de deux experts canadiens ayant acquis une expérience internationale en matière de patrimoine culturel et naturel ont été retenus pour définir quelle incidence le nouveau cadre global d'identification d'éventuels sites du patrimoine mondial pourrait avoir sur les futures propositions canadiennes. En outre, ces experts ont eu pour tâche de procéder à une évaluation initiale d'éventuels sites canadiens par rapport au nouveau cadre en question.

À la suite de cette première étape, Parcs Canada, agissant à titre de représentant de l'État canadien pour la Convention, a consulté des représentants des provinces et territoires, d'organismes nationaux intéressés, de groupes autochtones et d'intervenants clés dans tout le pays. En tout, 125 propositions de nouveaux sites ont été reçues. Des propositions ont également été soumises pour un agrandissement significatif de trois sites du patrimoine mondial existants : les parcs des montagnes Rocheuses canadiennes, le parc national Wood Buffalo, de même que la réserve de parc national Nahanni. Parcs Canada étudiera les agrandissements proposés dans le cadre d'un processus différent et il n'en est donc pas question dans la présente liste.

La nouvelle liste indicative canadienne comporte des sites naturels et culturels qui répondront aux critères et aux autres exigences de l'UNESCO en matière d'inscription à titre de sites du patrimoine mondial. Le Comité consultatif du ministre est également convaincu que cette proposition jouit de l'appui des divers intervenants. Puisque le Comité du patrimoine mondial n'examinera tout au plus qu'une seule inscription par année par pays, mais pas nécessairement tous les pays chaque année, la liste se doit d'être succincte.

Le comité consultatif désire remercier les gouvernements, les organismes et les Canadiennes et Canadiens qui ont fait preuve d'un tel enthousiasme à l'égard du patrimoine mondial et qui ont manifesté leur intérêt en faisant des suggestions fort intéressantes et diversifiées. En recommandant cette liste de candidats remarquables et prometteurs au titre de site du patrimoine mondial, le comité tient à remercier l'équipe de Parcs Canada et les experts canadiens, qui ont veillé à ce que le processus de sélection soit fondé à la fois sur la recherche et sur la science. Le comité est profondément heureux d'avoir eu l'occasion de servir le Canada dans le cadre de ce travail important.

Jacques Gérin
Coprésident

Sénateur Laurier LaPierre
Coprésident

Bruce Amos
Phyllis LeBlanc
Bill Oppen
Sandra White

Mai 2004