Patrimoine mondial : Canada

La Convention du patrimoine mondial de l'UNESCO

La Convention pour la protection du patrimoine mondial, culturel et naturel (la « Convention du patrimoine mondial ») a été adoptée en 1972 par la Conférence générale de l’UNESCO et, à l’heure actuelle, 189 pays (appelés « États parties ») l’ont ratifiée, dont le Canada en 1976. La Convention a établi la Liste du patrimoine mondial en vue de reconnaître que certains lieux, naturels ou culturels, sont d’une importance suffisante pour que la communauté internationale dans son ensemble en assume la responsabilité. En adhérant à la Convention, les États parties s’engagent à protéger les sites du patrimoine mondial qui se trouvent sur leur territoire et à éviter de prendre des mesures délibérées qui pourraient porter atteinte aux sites du patrimoine mondial se trouvant dans d’autres pays. À ce titre, la Liste du patrimoine mondial sert d’outil de conservation.

Le Comité du patrimoine mondial, qui est formé de 21 pays élus par les États parties, est responsable de la mise en œuvre de la Convention. Le Comité est soutenu par le Centre du patrimoine mondial de l’UNESCO, à Paris, qui conseille les États parties sur la préparation des propositions d’inscriptions de sites, qui organise l’aide technique sur demande et qui coordonne les rapports relatifs à l’état des sites. Le Centre du patrimoine mondial coordonne aussi les mesures d’urgence destinées à protéger les sites menacés, et il administre le Fonds du patrimoine mondial. Parcs Canada a été désigné en 1976 en tant qu’organisme responsable de la mise en application de la Convention du patrimoine mondial au Canada.