Parcs nationaux

Restauration des écosytèmes

Études de cas de restauration

Le présent compendium d’études de cas complète les Principes et lignes directrices pour la restauration écologique dans les aires naturelles protégées du Canada. Les cas proviennent de divers parcs et d’autres aires naturelles protégées du Canada et illustrent un large éventail de problèmes et de solutions en restauration. Ils décrivent le processus de restauration écologique qui repose sur les principes suivants, à savoir que la restauration doit être :

efficace, pour restaurer et maintenir l’intégrité écologique;
efficiente, par l’emploi de méthodes pratiques et économiques permettant la réussite fonctionnelle;
engageante, par la mise en œuvre de processus inclusifs et par la reconnaissance et la valorisation de l’interrelation entre culture et nature.
Restauration de prairies dans le parc national Kootenay : 3 jours, 2 semaines, et 4 mois après le brûlage Restauration de prairies dans le parc national Kootenay : 3 jours, 2 semaines, et 4 mois après le brûlage
© Parcs Canada


Les études de cas sont axées sur la restauration du patrimoine naturel, entre autres de la biodiversité indigène et des fonctions des écosystèmes. En même temps, elles reconnaissent les interrelations inextricables de longue date des humains et de l’environnement, et la nécessité de tenir compte de la protection du patrimoine culturel. Au lieu historique national Fort Rodd Hill en Colombie Britannique, par exemple, la restauration des écosystèmes à chênes de Garry a dégagé des vues historiques et amélioré la présentation des ressources du patrimoine culturel du lieu.

Avant l’enlèvement d’espèces envahissantes au lieu historique national Fort Rodd Hill Avant l’enlèvement d’espèces envahissantes au lieu historique national Fort Rodd Hill
© Parcs Canada
Après l’enlèvement d’espèces envahissantes au lieu historique national Fort Rodd Hill Après l’enlèvement d’espèces envahissantes au lieu historique national Fort Rodd Hill
© Parcs Canada


Les études de cas montrent en outre que la restauration peut aider les Canadiens à tisser des liens avec ces endroits particuliers en leur faisant mieux comprendre et apprécier le patrimoine tant naturel que culturel. Les visiteurs et le public ont l’occasion de voir de près la restauration en y participant, et les liens culturels traditionnels avec la terre sont alors restaurés.

De jeunes danseurs autochtones à la cérémonie de réintroduction des bisons dans le parc national des Prairies De jeunes danseurs autochtones à la cérémonie de réintroduction des bisons dans le parc national des Prairies
© Parcs Canada

Par exemple, dans le parc national des Prairies, en Saskatchewan, les activités autochtones traditionnelles ont été un aspect important de la cérémonie de réintroduction du bison, dont ont été témoins de nombreux visiteurs. Les possibilités d’activités spirituelles et cérémonielles traditionnelles dans le parc ont contribué à bâtir les relations avec les peuples autochtones et à intégrer de nouveau nature et culture.


Afficher toutes les études de cas

Choisir une étude de cas par province

Choisir une étude de cas par type de difficulté ou activité de restauration

Choisir une étude de cas axée en particulier sur un autre sujet connexe