Parc national urbain de la Rouge

Parcs Canada engage une somme de 150 000 $ pour la sauvegarde de tortues en voie de disparition au parc urbain national de la Rouge de Toronto


© Parcs Canada Meaghan Ruston

Le 9 février 2016, le gouvernement du Canada a annoncé un investissement important visant à favoriser le rétablissement d’une espèce de tortue rare au parc urbain national de la Rouge, dans la région du Grand Toronto.

L’honorable Catherine McKenna, ministre de l’Environnement et du Changement climatique et ministre responsable de l’Agence Parcs Canada, a annoncé que le gouvernement du Canada, par l’intermédiaire de Parcs Canada, apportera une contribution de 150 000 $ sur deux ans (2016 et 2017) pour favoriser la poursuite du rétablissement de la tortue mouchetée, une espèce en voie de disparition, dans le premier parc urbain national du Canada.

Cette contribution financière s’inscrit dans le cadre d’une collaboration continue entre Parcs Canada et le zoo de Toronto, dont l’objectif est de rétablir une population locale en santé de cette espèce de tortue en péril, à l’échelle nationale et provinciale, dans le parc urbain national de la Rouge.

Les œufs de tortue mouchetée, recueillis au sein de populations sources stables à l’extérieur du parc, éclosent au centre de la santé de la faune du zoo de Toronto, et les bébés tortues y sont élevés quelque temps, après quoi ils sont relâchés dans divers habitats humides dans tout le parc. Les fonds engagés aujourd’hui contribueront à l’élevage des tortues en captivité, à leur réintroduction, à la remise en état de l'habitat et à la surveillance écologique.

En plus du rétablissement des espèces en péril, Parcs Canada s’est engagé à assurer la conservation et la restauration du patrimoine naturel, culturel et agricole du parc urbain national de la Rouge, tout en offrant, dans l’ensemble du parc, des activités éducatives, des expériences de séjour et des initiatives de gérance axées sur la collectivité.


Faits en bref

  • Parcs Canada et le zoo de Toronto ont relâché avec succès 10 bébés tortues mouchetées dans le parc de la Rouge en juin 2014, et 21 de plus ont été relâchés en juin 2015. Il est prévu qu’encore d’autres tortues mouchetées seront relâchées au cours des prochaines années.
  • Même si, historiquement on retrouvait cette espèce en nombres assez élevés dans le parc de la Rouge, il n’y restait plus que six de ces tortues en 2014.
  • Le parc de la Rouge est reconnu pour sa grande biodiversité : environ 1 700 espèces de plantes, d’oiseaux, de poissons, de mammifères, d’insectes, de reptiles, d’amphibiens et d’autres espèces y ont été observées.
  • S’étendant sur 79,1 km2, le parc urbain national de la Rouge sera 19 fois plus grand que le parc Stanley à Vancouver, 23 fois plus grand que Central Park à New York et près de 50 fois plus grand que High Park à Toronto.