Projet de parc national sur l’île Bathurst

Pourquoi créer un parc national à cet endroit? – Le paysage et les gens

Vue aérienne de la toundra partiellement enneigée sur fond de ciel bleu. Certaines régions del’île Bathurst constitue un habitat essentiel du caribou de Peary.
© Parcs Canada

Le projet d’établissement du parc national Qausuittuq fait partie de l’objectif de Parcs Canada de terminer son Plan de réseau des parcs nationaux du Canada. Ce plan divise le Canada en 39 régions naturelles, dont 10 se situent entièrement ou partiellement dans le Nunavut. Le but est d’établir un parc dans chacune de ces régions naturelles, et le secteur du nord de l’île Bathurst a été identifié comme possédant les caractéristiques représentatives de la région naturelle de l’Extrême-Arctique Ouest.

Des pierres sont empilées sur le sol rocheux pour former un cairn. Impressionnant de par sa taille et sa construction, ce cairn, situé sur l’île Helena, au parc proposé de l’île Bathurst, a été construit en 1853 lors de l’une des expéditions de la Marine britannique à la recherche de Franklin.
© Parcs Canada

Les paysages spectaculaires de l’île Bathurst ont aussi une importance naturelle et culturelle. Le parc national proposé englobera des habitats fauniques essentiels, notamment des lieux de passage, des terrains de mise bas et des aires d'hivernage fréquentés par le caribou de Peary, espèce considérée depuis 2011 comme étant en voie de disparition, aux termes de la Loi sur les espèces en péril du Canada.

Des études archéologiques réalisées dans la région de l’île Bathurst ont démontré la présence occasionnelle d’humains au cours des 4,500 dernières années. Des peuples de culture dorsétienne et thuléenne inuite, tant préhistorique qu’historique, ont déjà occupé la région. La présence d’humains a fluctué au gré des changements climatiques et des variations de la couche de glace qui eurent une incidence sur la disponibilité des espèces sauvages nécessaires à leur subsistance.

La communauté de Resolute, située sur l’île Cornwallis, au sud-est du parc national proposé, a été établie en 1953, et les Inuits de cette communauté continuent de parcourir les terres et les plans d’eau de la région de l’île Bathurst pour chasser, pêcher et faire du trappage.

Saxifrage à feuilles opposées en pleine floraison sur le sol de la toundra arctique.
Des caribous de Peary sur la toundra. © M. Manseau, Parcs Canada
Un bœuf musqué solitaire sur la toundra arctique.
Le soleil brille comme une boule de feu suspendue dans le ciel azuré, qui rejoint la vaste étendue de neige à l'horizon.