Notre histoire

Une question d’équilibre

Scientifique de Parcs Canada évaluant comment l’éruption de dendroctone de l’épinette affecte la forêt boréale
Scientifique de Parcs Canada évaluant comment l’éruption de dendroctone de l’épinette affecte la forêt boréale.
Parc national et réserve de parc national Kluane, Yukon.
© Parcs Canada

Dès les années 1960, en raison de l’essor du tourisme et d’une sensibilisation accrue aux effets potentiels du développement sur l’environnement, certains visiteurs rêvent d’emplacements de camping plus isolés et d’une infrastructure plus discrète. Les expériences en arrière-pays deviennent plus populaires et de nouvelles façons d’apprécier les parcs sont créées. Des sentiers en nature et des programmes d’interprétation sont mis en place, et on limite l’expansion des lotissements urbains, des terrains de golf et d’autres aménagements touristiques.

Comprenant mieux les incidences de l’activité humaine sur l’environnement, Parcs Canada affine sa vision et adopte une approche renouvelée pour mieux préserver et améliorer l’état des parcs nationaux, des écosystèmes, des terres et des eaux sur ses territoires. En s’appuyant sur l’expertise scientifique d’écologistes, de biologistes et de spécialistes de la gestion des incendies, Parcs Canada continue d’innover en matière de protection et de restauration des systèmes naturels.

 

<<  page précédente   |   page suivante  >>