Notre histoire

Débuts du tourisme automobile

Une famille profite d’une belle journée d’été en camping.
Une famille profite d’une belle journée d’été en camping.
Parc national Fundy, Nouveau-Brunswick.
© Parcs Canada. 1952

En 1908, Henry Ford lance son automobile modèle T, laquelle fait naître une nouvelle forme de tourisme. Grâce à l’automobile, les parcs nationaux autrefois réservés aux voyageurs des luxueux trains attirent de plus en plus les Canadiens de classe moyenne.

Parcs Canada rédige des guides sur les routes panoramiques et conçoit des routes et des campings à l’intention de ces nouveaux visiteurs. Après la Seconde Guerre mondiale, la popularité des parcs grandit puisque davantage de ménages canadiens ont les moyens de s’acheter une automobile. D’autres campings et routes sont créés pour les accueillir. Signe des temps, bon nombre sont construits par des prisonniers de guerre, des objecteurs de conscience et des travailleurs embauchés dans le cadre du programme de secours mis en oeuvre pour contrer la Grande Dépression.

 

<<  page précédente   |   page suivante  >>