Archéologie

Archéologie de sauvetage au lieu historique du Canada de la Forteresse de Louisbourg (Été 2010)

Le Lieu historique national du Canada (LHNC) de la Forteresse de Louisbourg est un lieu fortifié au 18ième siècle située sur la côte de la Nouvelle Écosse qui subit les effets des changements climatiques. Depuis l’époque de sa construction, le niveau de la mer s’est élevé de plus de 85 centimètres et la ligne de rivage a reculé de 15 à 18mètres. Comme le niveau de la mer continue de s’élever et que la ligne de côte continue de s’éroder, les sites archéologiques associés à l’utilisation de la place forte sont peu a peu menacés et même endommagés par l’action de la mer. Le personnel de Parcs Canada est à mettre au point un plan de conservation global pour tenter de freiner les effets destructeurs de l’érosion côtière. Un tel plan exige une connaissance des effets environnementaux, la nature et l’étendue des sites archéologiques (ou patrimoniaux) près de la côte enfin une connaissance des normes internationales de gestion des ressources côtières menacées.

Proximité des vestiges de la côte océanique Proximité des vestiges de la côte océanique
© Parcs Canada

Parallèlement au développement du plan, les archéologues de Louisbourg poursuivent les fouilles de sauvetage, l’enregistrement et l’identification des vestiges sur les sites menacés par l’érosion. Ce type d’activité est une mesure qui permet de sauvegarder de l’information au sujet des vestiges tels les habitations et les fortifications avant qu’elles ne soient perdues à jamais. Des technologies de pointe comme le balayage laser, la photo aérienne par cerf-volant ou ballon, et l’arpentage avec station totalisatrice seront utilisées au besoin.

Balayage laser des vestiges de la poudrière française Balayage laser des vestiges de la poudrière française
© Parcs Canada

En cet été 2010, l’équipe d’archéologues de la Forteresse de Louisbourg procédera au sauvetage de trois sites menacés. Il s’agit d’une poudrière de l’époque française (1746-1768), une poudrière en brique appelée poudrière de la Nouvelle-Angleterre (1746-1768) et un lot privé d’habitation domestique (1729-1745). L’équipe comprend 20 personnes qui fouilleront sur une période de 9 semaines et les lieux des fouilles seront accessibles aux visiteurs du lieu historique national. Pour en savoir plus au sujet de ces fouilles ou pour y participer visitez notre page des Événements spéciaux.

Tamisage des sols Tamisage des sols
© Parcs Canada
Nettoyage des murs de la poudrière
Nettoyage des murs de la poudrière
© Parcs Canada