Archéologie et patrimoine mondial

logo UNESCO 

Lieu historique national du Canada de Red Bay

Archéologue au travail à Red Bay  Archéologue au travail à Red Bay
© Parcs Canada

Le lieu historique national du Canada de Red Bay est un site archéologique extraordinaire situé sur la côte sud-est du Labrador. Il figure sur la liste indicative des sites du Canada susceptibles d’être inscrits au patrimoine mondial de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO). Son histoire fascinante a été reconstituée avec grand soin et racontée avec brio dans un rapport de 5 volumes publié en 2007. Cette étude démontre à quel point le lieu mérite cette désignation.

L’exploration de Red Bay et la gestion du projet reposent sur un partenariat exemplaire. En 1978, en vertu d’une entente conclue avec la province de Terre-Neuve et Labrador, le Service d’archéologie subaquatique de Parcs Canada a entrepris les fouilles et l’étude de la baleinière basque du 16e siècle que l’on croît être le San Juan. Ce projet est vite devenu l’un des plus importants du genre au monde et une référence internationale dans le domaine de l’archéologie. La province basque de Gipuzkoa, en Espagne, où le San Juan a été construit, mis à l’eau et armé, a également été un partenaire important en contribuant au savoir scientifique du projet.

Dans les années 1990, impressionnée par l’importance du San Juan et par la qualité des travaux de recherche et de conservation réalisés sur le site, l’UNESCO a demandé à Parcs Canada l’autorisation d’utiliser la silhouette de la poupe de ce galion comme logo du patrimoine culturel subaquatique. Le San Juan est désormais le symbole universel des épaves patrimoniales.

Timbre commémoratif  Timbre commémoratif
© Parcs Canada

L’élément central des recherches archéologiques subaquatiques de Red Bay demeure avant tout la fouille d’un navire basque du 16e siècle. Ses vestiges couvraient une superficie de près de 400 m2. La mise en commun des informations rassemblées à partir des fouilles et des dessins des pièces de bois du navire a permis la construction d’une maquette du bateau dont l’image a été diffusée partout dans le monde au moment de l’émission d’une série de timbres commémoratifs par Poste Canada en 1987.

L’étude des vestiges de barriques a permis de déterminer la nature de la cargaison d’huile de baleine et donc la fonction du navire, mais elle nous a aussi fourni des précisions sur le transport et l’arrimage des barriques. Les chercheurs ont même poussé plus loin leur quête en vérifiant avec l’aide de l’archéologie expérimentale certaines données nécessaires à l’établissement du tonnage du navire.

Le lieu historique national de Red Bay est un bon exemple de la façon dont Parcs Canada continue à remplir son mandat de préservation et de mise en valeur de l’histoire, de façon que l’ensemble de la population canadienne puisse en bénéficier. Notre but est d’assurer la préservation de nos lieux historiques nationaux et la protection des caractéristiques et des ressources patrimoniales qui les rendent exceptionnels.

Liens intéressants :

Histoire et archéologie
Lieu historique national du Canada de Red Bay

Centre de ressources éducatives
Red Bay

Multimédia

Pour en apprendre davantage sur Red Bay

Les artefacts de Red Bay

Bibliographie :
Parcs Canada, L’archéologie subaquatique de Red Bay,
Réviseurs : Robert Grenier, Marc-André Bernier, Willis Stevens, 2007, 5 vol.