Parc national du Canada Vuntut

Fiche d'information

Vuntut est prononcé « Vonn-totte »

Situation géographique

Le parc national Vuntut est situé à l'extrémité nord du Yukon, à la frontière de l'Alaska. Il est bordé au nord par le parc national Ivvavik et à l'ouest par la Réserve faunique nationale de l'Arctique, en Alaska. La collectivité la plus rapprochée est celle d'Old Crow où habite la Première nation des Gwitchin Vuntut, qui gère le parc en collaboration avec Parcs Canada. Le parc et la collectivité d'Old Crow sont tous deux accessibles uniquement par voie aérienne.


Carte de la parc national Vuntut
© Parcs Canada

Climat

Le parc national Vuntut jouit d'un climat continental arctique — plus extrême que celui du parc national Ivvavik, tout juste au nord, sur lequel l'océan a une influence modératrice. La région de la plaine Old Crow, dans le parc national, subit des températures hivernales parmi les plus froides de tout le Yukon (la température moyenne en janvier est de –30 °C, et dans les vagues de froid, le mercure peut atteindre –60 °C) tandis que l'été peut y être plus chaud que dans le Sud du Yukon (la moyenne en juillet étant de 15 °C). Le temps y est sec, la région recevant à peine entre 200 et 300 mm de précipitations annuelles. Le parc national se trouve dans l'écozone Taïga de la Cordillère.

Les changements climatiques préoccupent grandement les Gwitchin Vuntut, dont le territoire traditionnel inclut le parc, puisque ce peuple tire encore sa subsistance de la harde migratoire de caribous de la Porcupine. Dans les dernières décennies, les températures hivernales sur son territoire ont augmenté d'environ 5 °C, et les étés sont devenus beaucoup plus humides.

Géologie

Le parc comporte deux régions tout à fait différentes. La plaine Old Crow, dans son secteur sud, abrite 2 000 lacs peu profonds entourés de tourbières. Le mot « Vuntut » signifie « parmi les lacs » dans la langue gwitchin. Plus au nord se trouvent les contreforts onduleux et les pics épars des monts Britanniques. Les dernières montagnes à avoir été formées dans la région sont vieilles de 60 millions d'années.

Aspect important de la géologie du parc, celui-ci fait partie de la Béringie, c'est-à-dire qu'il est demeuré libre de glace lors des périodes glaciaires du Pléistocène. Épargnés par la force destructrice des glaciers, des centaines de milliers de fossiles ont été préservés dans le pergélisol du bassin d'Old Crow, y compris ceux d'animaux disparus comme le mammouth de Sibérie. Les vallées en « V » formées par les cours d'eau du parc sont représentatives de paysages non glaciaires.

bassin d'Old Crow
La plaine Old Crow
© Parcs Canada

Végétation

Le parc national Vuntut comporte plusieurs écosystèmes distincts, chacun peuplé de communautés de plantes différentes. À faible altitude, c'est la taïga, c'est-à-dire des forêts d'épinettes ouvertes : on y trouve de petites épinettes noires et blanches ainsi que des buissons, dont le saule et le thé du Labrador. Sur les collines, c'est la toundra : buttes tapissées de carex et de mousses, bruyères diverses et benoîte de Peck. La courte saison estivale est marquée par l'éclosion d'une multitude de fleurs sauvages arctiques et alpines. Les terres humides abritent surtout l'épinette noire, le bouleau glanduleux, le saule, l'ériophoron, le lichen et les mousses autour de lacs peu profonds.

Faune

La plaine Old Crow constitue un habitat estival et un habitat de nidification essentiels pour un demi-million d'oiseaux aquatiques migrateurs : cygne siffleur, oie rieuse, macreuse brune, macreuse à front blanc, garrot d'Islande, fuligule à dos blanc et autres fuligules, sarcelle et canard pilet. La convention de Ramsar inclut la plaine Old Crow dans sa liste des zones humides d'importance internationale. L'endroit forme également un habitat parfait pour le rat musqué, animal chassé traditionnellement par les Gwitchin Vuntut.

La harde de caribous de la Porcupine, qui compte environ 169 000 bêtes (en 2010), passe par le parc ou les terres environnantes durant sa migration, au printemps et à l'automne. L'orignal passe l'été sur la plaine et cherche refuge dans les collines adjacentes en hiver.

Le parc abrite aussi des prédateurs : loup, grizzli, lynx, renard, carcajou, martre, aigle royal, faucon gerfaut et faucon pèlerin.

Oisillon d'un faucon pèlerin
Oisillon d'un faucon pèlerin
© Parcs Canada / Ian McDonald

Activités

Le parc national Vuntut offre toute une gamme d'activités aux habitués de l'arrière-pays : canot sur la rivière Old Crow, randonnée pédestre dans les montagnes du parc ou ski de randonnée en hiver. Les visiteurs du parc national Vuntut doivent cependant relever de grands défis; ils doivent être complètement autosuffisants. Le parc ne comporte ni installation ni sentier aménagé, et il est accessible uniquement par voie aérienne (à moins de se lancer dans une expédition de plusieurs jours à pied ou en canot).

Le Centre John Tizya, à Old Crow, accueille chaleureusement les visiteurs à la manière des Gwitchin Vuntut. C'est l'endroit idéal où s'informer sur l'écologie et la culture du parc national Vuntut tout en examinant de superbes expositions et artéfacts.

Pour plus de renseignements, communiquez avec :

Parc national Vuntut
300, rue Main, Pièce 205
Whitehorse (Territoire du Yukon)
Y1A 2B5
Téléphone : 867-667-3910
Télécopieur : 867-393-6701
Courriel : whitehorse.info@pc.gc.ca