Parc national et réserve de parc national du Canada Kluane

VOUS ÊTES AU PAYS DES OURS


Brochure Photo © L. Freese
Fichier Adobe PDF - 12 Mo

EN SÉCURITÉ AU PAYS DES OURS

Le Yukon et le Nord de la Colombie-Britannique sont peuplés de grizzlis et
d’ours noirs

Vous pouvez rencontrer un ours n’importe où: terrain de camping, sentier très fréquenté ou endroit reculé de l’arrière-pays. Les ours tentent généralement d’éviter les humains, mais des rencontres se produisent parfois.

L’activité humaine peut grandement perturber les ours. Évitez-les pour leur propre protection.  Apprenez à prévenir les conflits pour profiter de nos parcs et lieux historiques nationaux en toute sécurité.

Si vous rencontrez un ours, vous devez bien comprendre son comportement pour réagir correctement. Nous vous recommandons fortement de regarder la vidéo La sécurité au pays des ours à l’un des centres d’accueil de Parcs Canada.

La meilleure approche : ÉVITEZ les rencontres
  • Faites du bruit!
    Avertissez les ours de votre présence. Parlez fort, tapez des mains ou chantez, surtout s’il vente, si vous êtes dans un habitat prisé par les ours (ruisseaux et secteurs où poussent des baies sauvages) ou si la visibilité est limitée. Les clochettes ne suffisent pas à éloigner les ours.
  • Ouvrez l’oeil
    Déplacez-vous de jour et observez les alentours. Restez à l’affût et repérez tout signe de la présence d’un ours (pistes, excréments, mottes de terre retournées, troncs déchiquetés et roches déplacées). Quittez le secteur si vous voyez des traces fraîches.
    Si vous trouvez sur votre chemin la carcasse d’un gros animal, quittez le secteur immédiatement et avertissez le personnel du parc.
  • Tenez votre chien en laisse
    Les chiens peuvent provoquer chez les ours un comportement défensif. Dans les parcs et lieux historiques nationaux, les animaux de compagnie doivent demeurer en tout temps sous le contrôle physique de leur maître.
  • Déplacez-vous en groupe
    Un grand groupe est plus facile à repérer et plus intimidant pour un ours. Une rencontre risque donc moins de se produire et de mal se terminer. Ne laissez jamais vos enfants s’éloigner de vous.
  • Évitez d’attirer les ours
    Jetez vos déchets dans des poubelles à l’épreuve des ours. Gardez toujours votre sac à dos près de vous. Vous pouvez déposer les déchets de poisson dans des cours d’eau au débit rapide ou dans la partie profonde d’un lac; ne les laissez jamais sur la rive.
  • Respectez les interdictions
    N’entrez pas et ne campez pas dans un secteur fermé. Les interdictions d’accès sont souvent imposées à la suite d’une intensification de l’activité des ours.

Pour en savoir plus sur les ours polaires du Nord du Yukon, lisez le dépliant La sécurité au pays des ours polaires de Parcs Canada.

 

DISSUASION

Ayez toujours sur vous un vaporisateur de gaz poivré


© N. Pritchett

Ces vaporisateurs sont efficaces lorsqu’ils sont bien utilisés. Le vent, la distance de vaporisation, la pluie, le gel et la durée de conservation du produit peuvent cependant avoir une incidence sur son efficacité. Lisez les directives du fabricant et transportez le vaporisateur de manière à pouvoir vous en saisir rapidement.

Vous pouvez également éloigner les ours au moyen de dispositifs qui font du bruit (avertisseurs sonores à air ou crécerelles), de projectiles non mortels et de clôtures électriques.

Les armes à feu sont interdites dans les parcs et lieux historiques nationaux du Canada.

Soyez prêt
Vous ne trouverez peut-être pas de vaporisateur de gaz poivré ou d’autre dispositif de dissuasion des ours en vente dans les petites collectivités du Yukon, et il est interdit de les apporter à bord d’un avion commercial. Informezvous auprès des services frontaliers avant de franchir une frontière muni de telles armes.

COMMUNICATION

SI VOUS APERCEVEZ OU RENCONTREZ UN OURS, SIGNALEZ-LE AU PERSONNEL DU PARC.

Observation des ours
Les renseignements fournis par les visiteurs qui voient des ours sont très utiles à la gestion de cet animal dans le parc national et la réserve de parc national Kluane ainsi qu’au lieu historique national de la Piste-Chilkoot.

Renseignements à noter : nombre, espèce et couleur/description des ours, lieu (coordonnées GPS si possible), distance de l’observateur, comportement de l’animal et vos coordonnées.

Kluane : remplissez un formulaire d’observation des ours (à l’un des centres d’accueil du parc national) ou composez le 867-634-7250.

Piste Chilkoot : remplissez un formulaire d’observation des ours (au Trail Centre de Skagway ou à Lindeman) ou avertissez un  employé de Parcs Canada sur la piste.


© T. Buzzell

En cas d’urgence
Ligne d’urgence de Parcs Canada (en tout temps) :
1-780-852-3100 / 1-877-852-3100 (sans frais)

SI VOUS VOYEZ UN OURS

Arrêtez-vous et gardez votre calme. Ne vous enfuyez pas en courant.  Prenez votre vaporisateur de gaz poivré. Évaluez la situation.

L’ours N’EST PAS CONSCIENT de votre présence

  • Éloignez-vous silencieusement sans attirer son attention.

L’ours EST CONSCIENT de votre présence

  • Restez calme
    Votre calme peut rassurer l’animal. Les cris et les mouvements brusques risquent de déclencher une attaque.
  • Parlez à l’ours
    Parlez d’une voix calme, mais ferme pour lui faire comprendre que vous êtes un humain. Si l’ours se dresse sur ses pattes arrière et semble humer l’air, ou décrit un cercle autour de vous pour aller se placer sous le vent, c’est qu’il tente de vous identifier d’après votre apparence ou votre odeur.
  • Reculez lentement
    NE COUREZ PAS! Cela pourrait inciter l’ours à vous poursuivre.
  • Faites-vous IMPOSANT
    Prenez les petits enfants dans vos bras et restez en groupe.
  • Ne déposez pas votre sac à dos
    Il pourrait aider à vous protéger.

Si vous ne pouvez pas rebrousser chemin, faites un grand détour pour vous éloigner de l’ours ou attendez à distance que l’animal s’en aille.


© N. van Vliet

Ours au bord des routes

  • Restez dans votre véhicule; gardez les vitres relevées.
  • Si possible, ne vous arrêtez pas : les ours qui s’habituent aux véhicules et aux humains peuvent poser problème.
  • Demeurez à une distance respectueuse de l’ours et ne nuisez pas à ses comportements naturels. 

SI UN OURS S’APPROCHE DE VOUS

Arrêtez-vous et gardez votre calme. Ne vous enfuyez pas en courant. Prenez votre vaporisateur de gaz poivré. Étudiez le comportement de l’ours et cherchez à comprendre POURQUOI il s’approche.

Comportement DÉFENSIF

Un ours qui est en train de se nourrir, protège ses petits ou est pris par surprise peut vous percevoir comme une menace.

L’ours semblera agité et pourrait gronder, grogner, gémir, souffler fort, faire claquer ses mâchoires, coucher ses oreilles vers l’arrière, sauter en avant et frapper le sol ou des objets.

Un ours peut feindre une attaque en chargeant avant de battre en retraite au dernier instant.

  • Efforcez-vous de ne pas paraître menaçant. Évitez de regarder l’ours dans les yeux.
  • Parlez d’une voix calme.
  • Si l’ours cesse d’avancer, reculez lentement.
  • S’il y a des oursons dans le secteur, éloignezvous- en. Ne vous placez jamais entre une ourse et ses petits.
  • Si l’ours continue de s’approcher, tenez-lui tête et continuez de parler.
  • Si l’ours s’approche à portée de votre vaporisateur de gaz poivré, arrosez-le!

Comportement NON DÉFENSIF

L’ours peut être curieux, intéressé par votre nourriture ou soucieux d’affirmer sa domination. Dans de très rares cas, il peut vous voir comme une proie. Tous ces comportements non défensifs peuvent se ressembler. L’ours peut aussi se mettre à vous suivre.

Les ours curieux approchent les humains avec hésitation, les oreilles vers l’avant, la tête et le nez en l’air pour mieux étudier la situation. Ils font parfois le tour des gens pour se placer sous le vent et sentir leur odeur. Les ours qui cherchent à se nourrir ou à affirmer leur domination sont souvent plus assurés. Un ours adoptant un comportement de prédation vous approchera avec confiance et persistance, une attention ciblée, la tête haute et les oreilles dressées.

  • Parlez d’un ton ferme.
  • Éloignez-vous du chemin de l’animal.
  • Si l’ours vous suit et continue de porter sur vous toute son attention, arrêtez-vous et tenez-lui tête.
  • Faites-vous plus imposant : dirigez-vous en hauteur et montez sur une souche ou un rocher.
  • Criez et agissez de manière agressive; menacez l’ours avec ce que vous avez sous la main.
  • Si l’ours s’approche à portée de votre vaporisateur de gaz poivré, arrosez-le!

SI UN OURS VOUS ATTAQUE

Les attaques sont rares, et la réaction à adopter dépend du comportement de l’animal.

COMPORTEMENT DÉFENSIF

Ce type d’attaque, le plus fréquent, peut se produire lorsqu’un ours est surpris par la proximité d’un humain. L’animal se défend ou défend sa nourriture ou ses petits.

Juste avant que l’ours vous frappe, ou juste au moment où il le fait, jetez-vous au sol et FAITES LE MORT.

FAITES LE MORT!

  • Couchez-vous face contre terre, jambes écartées et mains croisées sur la nuque pour protéger votre visage et vos organes vitaux. Si l’ours vous retourne, roulez pour vous remettre sur le ventre.
  • Ne criez pas et ne vous défendez pas.
  • Demeurez immobile jusqu’à ce que vous soyez certain que l’ours a quitté le secteur.

Les attaques défensives durent généralement moins de deux minutes. Dès que l’ours ne vous perçoit plus comme une menace, il s’arrêtera. Si l’attaque se poursuit, l’ours est sans doute passé d’un comportement défensif à un comportement prédateur.

N’OUBLIEZ PAS : la meilleure façon de ne pas se faire attaquer par un ours, c’est de ne pas en voir!

COMPORTEMENT PRÉDATEUR

Dans ce type d’attaque, très rare, l’ours vous considère comme une proie.

Tentez de gagner la sécurité d’un bâtiment, d’un véhicule ou d’un arbre, mais souvenez-vous que les ours noirs, en particulier, sont de bons grimpeurs. Si vous ne pouvez pas vous échapper, DÉFENDEZ-VOUS!

DÉFENDEZ-VOUS!

  • Utilisez n’importe quelle arme à votre portée.
  • Adoptez un comportement aussi agressif que possible.
  • Tentez d’atteindre le visage, les yeux et le nez de l’animal.
  • N’abandonnez pas.


© S. Davidson

RANGEMENT DES ALIMENTS

Bien ranger ses aliments aide à éviter les conflits avec les ours.


© S. Davidson

Si un ours mange de la nourriture humaine, il veut ensuite en obtenir davantage. Ce conditionnement par la nourriture est l’une des principales causes de conflit entre ours et humains. Pour l’éviter, vous pouvez utiliser des contenants certifiés à l’épreuve des ours.

Vous trouverez une liste de contenants certifiés à Interagency Grizzly Bear Committee (anglais seulement).




© M. McLean

Lieu historique national de la Piste-Chilkoot

  • Rangez les aliments et les déchets dans les casiers à l’épreuve des ours installés aux terrains de camping
  • Ne laissez pas vos sacs sans surveillance durant la randonnée.

Parc national et réserve de parc national Kluane

  • Tous les visiteurs qui campent dans l’arrièrepays sont tenus d’utiliser des contenants certifiés à l’épreuve des ours.
  • Au terrain de camping du Lac-Kathleen, rangez vos aliments dans votre véhicule ou dans les casiers à l’épreuve des ours.
  • Si vous descendez la rivière Alsek en canot pneumatique, suivez les directives sur l’entreposage des aliments données dans les Lignes directrices relatives à la rivière Alsek.

Parc national Vuntut

  • Nous recommandons fortement à tous les campeurs d’utiliser des contenants certifiés à l’épreuve des ours.

 

CAMPEZ EN TOUTE SÉCURITÉ

Ne laissez aucune trace de votre passage : évitez de rencontrer des ours et gérez correctement votre nourriture, vos déchets et les odeurs connexes.


  • Assurez-vous de dormir, cuisiner et manger dans les secteurs réservés à cet effet, le cas échéant.
  • Évitez de dormir, cuisiner ou manger près de secteurs fréquentés par les animaux : cours d’eau, buissons denses, pistes ou secteurs où poussent des baies sauvages.
  • Si vous campez à un emplacement non désigné, cuisinez, mangez et rangez votre nourriture à au moins 50 m sous le vent de votre tente. Assurezvous d’avoir une bonne visibilité.
  • Éliminez le plus possible les odeurs. N’apportez aucun produit parfumé. Planifiez soigneusement vos repas : apportez des mets déshydratés ou préemballés qui dégagent peu d’odeur et font peu de déchets.
  • Dès votre arrivée à un campement, rangez vos aliments, ceux de vos animaux de compagnie, vos déchets et vos articles de toilette dans des contenants à l’épreuve des ours ou utilisez les casiers à provisions, s’il y en a.
  • N’apportez jamais de nourriture dans votre tente! Gardez votre équipement et votre corps exempts d’odeur, et changez-vous après avoir mangé, avant d’aller dormir.
  • Nettoyez et rangez vaisselle et ustensiles tout de suite après un repas. Filtrez l’eau de vaisselle pour en retirer les particules de nourriture et rangez celles-ci avec vos déchets. Jetez l’eau de vaisselle dans un endroit désigné s’il y en a ou à au moins 50 m de votre tente.
  • Rapportez vos déchets. Ne les brûlez pas, ne les enterrez pas et ne les jetez pas dans les fosses des toilettes sèches.


© R. Edelman

GRIZZLI OU OURS NOIR?

La taille et la couleur des individus des deux espèces varient beaucoup. La façon la plus sûre de les différencier est d’observer certaines caractéristiques distinctives.


© N. Pritchett

OURS GRIZZLI - aussi appelé ours brun

  • Sa fourrure peut être blonde, rousse, brun foncé ou noire.
  • Le mâle adulte pèse environ 250 kg et la femelle, 150 kg.
  • Vivait traditionnellement en terrain découvert, mais se trouve aujourd’hui autant en habitat dégagé qu’en forêt.
  • Ses griffes de devant sont longues et faites pour creuser le sol.

Nota :

  • grosse tête
  • bosse distinctive sur la nuque
  • oreilles courtes et arrondies
  • profil concave
  • griffes longues

OURS NOIR

  • Sa fourrure peut être blonde, gris-bleu, brune ou noire.
  • Le mâle adulte pèse environ 135 kg (300 lb) et la femelle, 70 kg (150 lb).
  • Vit dans des habitats forestiers et grimpe bien aux arbres.
  • Se nourrit à 90 % de végétaux; les baies sauvages sont pour lui une source de nourriture essentielle.

Nota :

  • petite tête
  • aucune bosse sur la nuque
  • longues oreilles
  • profil rectiligne
  • griffes courtes 


N. B. : Vous avez besoin du logiciel Adobe Acrobat Reader pour lire la version PDF.

Si vous n'avez pas accès au site de téléchargement d'Adobe, vous pouvez télécharger le logiciel Acrobat Reader d'une page accessible.

Si l'accessibilité à un document PDF pose un problème, vous pouvez convertir le fichier en format texte HTML ou ASCII en utilisant l'un des services d'accès offerts par Adobe (en anglais seulement).