Parc national et réserve de parc national du Canada Kluane

Planification de votre excursion


© Parcs Canada / K. Henkel


La nature sauvage de Kluane

Le parc national et réserve de parc national Kluane se trouve au cœur d’une région sauvage et reculée. Les voyageurs doivent donc être entièrement autonomes et capables de composer seuls avec les urgences. Bien planifier son excursion. Choisissez une randonnée qui vous convient et assurez-vous d’être bien équipé!

En cas d’urgence, attendez-vous à ce que les délais d’intervention des moyens de recherche et de sauvetage soient longs à cause des conditions atmosphériques ou de problème de disponibilité des aéronefs et des sauveteurs.Veuillez noter que les téléphones cellulaires fonctionnent à Haines Junction, mais qu'il n'y a pas de signal dans presque tous les secteurs du parc.

Parcs Canada (service 24 heures sur 24 en cas d’urgence)

1-877-852-3100 (sans frais)
1-780-852-3100 (si vous appelez d’un téléphone satellite)


Météo

En région montagneuse, le climat est tout à fait imprévisible. Il peut changer rapidement et varier beaucoup d'un emplacement à l'autre. À haute altitude, il fait généralement plus froid et le temps est encore moins prévisible qu'ailleurs. Il faut s'attendre à voir de la pluie ou de la neige à tout moment de l'année, et le mercure peut descendre sous le point de congélation même en été. Le meilleur moyen de composer avec ces fluctuations climatiques consiste à se préparer pour toutes les conditions possibles.

Une journée froide au mont Observation
Une journée froide au mont Observation
© Parks Canada

Obtenir des prévisions météorologiques :

Hypothermie

Le risque d'hypothermie n'est pas à négliger pour les amateurs de plein air. L'hypothermie se produit lorsque la température du corps tombe sous le niveau de fonctionnement des organes vitaux. Causée par l'exposition au froid, l'hypothermie est aggravée par l'humidité, le vent et l'épuisement.

Ce que vous pouvez faire pour prévenir l'hypothermie :

  • Portez des vêtements appropriés, soit notamment des vêtements imperméables (vraiment imperméables) et des couches de vêtements qui restent chauds même mouillés, ainsi qu'un chapeau et des gants chauds
  • Mangez! Le corps a besoin de l'énergie provenant des aliments pour créer de la chaleur. Ayez à portée de la main des aliments à haute teneur énergétique
  • Marchez au rythme du membre le plus lent. Ne laissez personne s'épuiser. La capacité de rester vigilant et de s'orienter diminue avec la fatigue
  • Faites des pauses, assurez-vous de ne pas avoir froid. Faites votre camp avant que la fatigue ne s’installe.
  • Tenez compte du temps! Prévoyez et renseignez-vous sur les prévisions météorologiques. Évaluez les conditions qui changent et modifiez vos plans en conséquence.
  • Surveillez les premiers symptômes d'hypothermie et agissez immédiatement si vous commencez à frissonner et à vous engourdir, avez du mal à parler, votre coordination musculaire devient difficile.

Traversée de cours d’eau

Des rivières et des ruisseaux traversent la plupart des sentiers et parcours du parc et doivent être franchis à gué. Le niveau d'eau varie tout au long de l'été et tout au long de la journée. Si une traversée vous apparaît difficile et dangereuse, faites demi-tour. Il existe de nombreuses techniques pour traverser les cours d'eau à gué en groupe. Assurez-vous de bien les connaître avant de partir. Vous pouvez en discuter avec le personnel du Centre d'accueil. Voici quelques trucs qui pourraient vous être utiles :

Traversée du ruisseau
Traversée du ruisseau Victoria
© Parcs Canada / S. Donker
  • Traversez les cours d'eau tôt dans la journée, alors que le niveau d'eau est souvent à son plus bas.
  • Traversez au point le plus large et le moins profond en aval de rapides.
  • Défaites la ceinture de votre sac à dos pour pouvoir l'enlever facilement en cas de chute.
  • Ne traversez pas pieds nus. Portez des bottes ou des espadrilles.
  • Un bâton solide ou bâtons de marche placé en amont vous servira d'appui tout en permettant d'évaluer la profondeur de l'eau.
  • Vous serez plus stable lors de la traversée si vous tenez la main de l'un des membres de votre groupe ou encore les courroies de son sac à dos

Qualité de l’eau

Ruisseau sur le parcours Donjek
Ruisseau sur le parcours Donjek
© Parcs Canada / D. Marois

Malheureusement, certains visiteurs de Kluane et d'autres régions du Yukon ont souffert de giardiase aussi appelée lambliase. Pour éviter de contracter des maladies d'origine biologique ou chimique, il est sage

  • de filtrer l'eau (filtre de 0,5 micromètre ou moins)
  • de la traiter (à l'iode ou au chlore dilué dans l'eau chaude) ou
  • de la faire bouillir.

Pour prévenir la propagation de la giardiase et d'autres maladies du genre, vous devez enfouir vos selles dans la couche supérieure du sol (15 cm), à au moins 30 m de la laisse de crue de tout cours d'eau.