Parc national et réserve de parc national du Canada Kluane

Parcours du Ruisseau-Quill

Point de départ :
chemin Haines, 13 km au sud de Haines Junction
Distance :
18 km aller seulement
Durée :
2 à 4 jours
Dénivellation :
730 m (2 400 pi)
Altitude maximale :
1 980 m (6 500 pi)
Cartes topographiques 1 : 50 000 :
Lac Kathleen 115 A/11
Auriol 115 A/12

Vue d'ensemble

Le sentier du Ruisseau-Quill vous amène au coeur de la chaîne Auriol. Ainsi nommé en raison des très nombreux porcs-épics qui vivent dans la région (le mot quill signifie piquant), le sentier du Ruisseau-Quill traverse un territoire où les chances sont excellentes d'observer des animaux sauvages tels que le mouflon de Dall, l'aigle royal, le pica d'Amérique et même le grizzli; dans ce dernier cas, il est toutefois préférable qu'il y ait une bonne distance entre l'animal et vous. Le sentier traverse un terrain accidenté; vous devrez traverser des ruisseaux, marcher à flanc de pente et, à certains endroits, vous frayer un chemin dans la broussaille. Ne vous laissez pas décourager par la difficulté! Vous serez largement récompensé de vos efforts par les prés alpins et les paysages spectaculaires que vous aurez l'occasion de contempler.

Description

Le parcours commence au chemin et longe sur environ 7 kilomètres le côté ouest du ruisseau Quill, jusqu'à un canyon de 60 m (200 pi) de profondeur. Il existe deux itinéraires possibles pour cette partie du parcours. Vous pouvez monter sur la haute crête du côté nord du ruisseau et suivre la piste d'animaux sauvages jusqu'à l'endroit où le ruisseau sort du canyon. Du haut de la crête, vous aurez une vue étendue sur le ruisseau et la vallée. Si vous choisissez cet itinéraire, vous devrez traverser le ruisseau pour poursuivre votre route. Vous pouvez aussi monter du côté sud du ruisseau. Les randonneurs qui choisissent ce second itinéraire, où les broussailles sont plus épaisses, le font ordinairement pour ne pas avoir à traverser le ruisseau. La vue n'est pas non plus aussi intéressante de ce côté du ruisseau.

Vous pouvez contournez le canyon par la zone subalpine que vous atteindrez en montant la pente abrupte au sud (à gauche) du ruisseau. La vallée qui est devant vous s'élargira graduellement et vous pourrez descendre jusqu'au ruisseau Quill. Un peu plus loin, vous arriverez à un autre petit canyon qui peut se contourner par la gauche. Poursuivez votre route jusqu'à ce que le ruisseau bifurque. Entre les deux embranchements, il y a de la place pour installer plusieurs tentes et l'endroit est excellent pour camper. Vous pouvez y établir votre campement pour explorer les hautes prairies et vallées du col du ruisseau Quill.

Montez sur une petite crête qui mène à un plateau où les saules prolifèrent au-dessus de votre campement. Pour éviter d'avoir à vous frayer un chemin parmi tous ces saules, restez le plus à droite possible en suivant la berge de l'embranchement droit (allant vers l'aval) du ruisseau. Vous finirez par rencontrer un cours d'eau saisonnier venant d'une vallée qui se trouve à votre gauche. Descendez jusqu'au niveau du lit du ruisseau Quill en prenant du côté de l'embranchement droit. Poursuivez votre route en direction ouest et vous arriverez bientôt à une moraine présentant une importante dépression. Cette dépression marque le sommet du col du Ruisseau-Quill. Du pied de la moraine, gravissez la pente alpine escarpée qui se trouve à l'ouest jusqu'à un plateau offrant une vue sur les sommets éloignées des monts St. Elias. Plusieurs autres vallées du côté sud du ruisseau se prêtent parfaitement à des excursions d'une journée. Des glaciers, des sommets crénelés et des prés alpins attendent les randonneurs qui décideront d'explorer plus à fond la région.

Remarques

Le parcours décrit ci-dessus n'est qu'un des nombreux itinéraires possibles. Différents facteurs tels que le niveau des cours d'eau, les conditions météorologiques, la présence d'ours signalée à tel ou tel endroit et les activités d'exploitation minière peuvent forcer les randonneurs à modifier considérablement leur itinéraire. Dans ces circonstances, vous devrez établir vous-même votre parcours en fonction de vos capacités.

Il y a plusieurs ours dans la région. Passez en revue les recommandations contenues dans le dépliant Vous êtes au pays des ours. Veuillez signaler la présence d’ours au personnel de l’un des centres d’accueil.

Sentiers et parcours