Parc national et réserve de parc national du Canada Kluane

Parcours du Mont-Decoli

Point de départ :
18 km au nord de Haines Junction, sur la route de l'Alaska
Distance :
9 km aller seulement
Durée :
7 à 11 heures
Dénivellation :
1 340 m (4 400 pi)
Altitude maximale :
2 330 m (7 650 pi)
Carte topographique 1 : 50 000 :
Lac Kloo 115A/13

Vue d'ensemble

Il est possible d'escalader le mont Decoli pendant cette excursion d'une journée. L'ascension n'exige pas de connaissances techniques, mais des roches instables se trouvent sur la dernière partie du parcours, près du sommet, laquelle est aussi très escarpée (les 240 derniers mètres ou les 800 derniers pieds). Le parcours commence en haut du sommet Bear Creek, à environ 18 kilomètres au nord-ouest de Haines Junction, sur la route de l'Alaska. Le randonneur a de nombreuses occasions d'observer des animaux sauvages sur le parcours, notamment des marmottes des Rocheuses, des mouflons de Dall, des aigles royaux et, parfois, des carcajous et des grizzlis. Les vues spectaculaires constituent toutefois le principal intérêt du parcours. Le mont Decoli s'étend presque entièrement dans la vallée Shakwak. Le point d'observation aménagé au sommet permet de voir ce qui se trouve à mi-distance de Whitehorse, le lac Dezadeash au sud et même les cours d'eau qui se jettent dans le lac Kluane au nord-ouest. Par beau temps, on peut avoir des vues extraordinaires du mont Logan, du mont Vancouver, du mont Kennedy, du mont Hubbard, du mont Alverstone, du Weisshorn et d'innombrables autres sommets dans les champs de glace.

Description

Le sentier débute dans une aire de stationnement qui se retouve à gauche de l’autoroute à environ 700 mètres au nord du sommet du ruisseau Bear Creek. Suivez ensuite le nouveau sentier entre le stationnement et le ruisseau Summit jusqu’à ce que vous rejoigniez le ruisseau (environ 1 km). Prenez note de l'endroit où se trouve la sortie du sentier au ruisseau de façon à pouvoir la retrouver à votre retour (il est possible de suivre le ruisseau jusqu'à la route, mais les quelques personnes qui ont retenu cet itinéraire l'ont comparé à 1,5 kilomètre de jungle tropicale remplie de saules et d'aulnes). Le sentier suit le ruisseau, du côté gauche de la partie la plus basse, avec des raccourcis occasionnels le long d'anciens cours d'eau desséchés. Après quelques kilomètres, vous pourrez traverser le ruisseau, dont le niveau peut être passablement élevé au printemps ou durant les journées chaudes, ou demeurer à gauche jusqu'à ce que vous atteigniez la base d'un glacier rocheux. Vous pourrez également traverser le ruisseau à cet endroit. Le sentier bifurque vers la droite, du côté nord du glacier. À votre droite se trouve un pré alpin et de nombreuses roches éparses. Celles-ci abritent une colonie de marmottes des Rocheuses. Continuez le long du glacier rocheux, après un ruisseau intermittent, dont la source se trouve au sud du mont Decoli, et dépassez une petite crête. Le sentier monte ici vers le nord et passe entre le mont Decoli et un sommet sans nom au sud-ouest. De là, suivez la crête jusqu'au sommet de la montagne. Comme nous l'avons signalé plus haut, il y a des roches instables sur la dernière pente, au-dessous du sommet.

Remarques

Il est essentiel de chausser de bonnes bottes pour les parties du parcours où il y a des roches instables et des pierres le long du ruisseau. Vous pouvez également apporter un ou deux litres d'eau, particulièrement lorsque les journées sont chaudes. Des jumelles ou un téléscope d'observation sont aussi utiles pour regarder les animaux sauvages et les montagnes éloignées.

Il y a plusieurs ours dans la région. Passez en revue les recommandations contenues dans le dépliant Vous êtes au pays des ours. Veuillez signaler la présence d’ours au personnel de l’un des centres d’accueil.

Sentiers et parcours