Parc national du Canada de Prince Albert

Sécurité des visiteurs

Ours noir adulte dans la forêt.
Il ne faut pas effrayer les ours noirs mais bien les respecter ou mieux, les éviter.
© Parcs Canada/Merv Syroteuk/PANP C726

Les animaux dans le parc national sont sauvages et peuvent agir de façon imprévisible

Les visiteurs du parc national de Prince Albert doivent trouver le juste milieu entre leurs loisirs et leur sécurité d'une part, et la sécurité de la faune d'autre part. Les directives suivantes devraient permettre à tous de profiter pleinement d'une visite au parc national de Prince Albert en toute sécurité.

N'oubliez pas que :

  • vous êtes au pays des ours

LA SÉCURITÉ AVANT TOUT

N'approchez pas trop des animaux; observez-les d'un poste d'observation sûr.

DEMEUREZ DANS VOTRE VÉHICULE pour observer les animaux le long des routes.

RALENTISSEZ quand vous voyez un animal au bord de la route. Ne vous arrêtez pas.

NE DÉPASSEZ PAS la vitesse limite sur les routes du parc.

LAISSEZ TOUJOURS UNE DISTANCE DE 100 mètres entre vous et un orignal, un ours, un wapiti, un chevreuil ou un bison. Il n'est pas conseillé de se promener à bicyclette pendant la période du rut (saison des amours des ongulés allant de la fin juillet à la fin de l'automne).

Apprenez à reconnaître les dangers naturels du parc et soyez bien équipés et préparés (connaissances, aptitudes et condition physique) pour entreprendre des activités, telles que les randonnées, la marche et le ski de fond, qui permettent d'observer des animaux.

Signalez toute rencontre avec un animal agressif aux employés de Parcs Canada. Renseignez-vous auprès de ceux-ci sur les avertissements en vigueur. Ne vous aventurez pas dans des zones ou des sentiers fermés. Il arrive que des zones ou des sentiers soient fermés en raison d'animaux agressifs, de mauvaises conditions de sentier, d'activités liées à la gestion ou d'autres dangers. L'entrée dans une zone fermée constitue une infraction aux termes du Règlement général sur les parcs nationaux .

Haut de la page

La sécurité des animaux

Ne nourrissez pas les animaux sauvages. La nourriture ne provenant pas de leur milieu naturel pourrait nuire à leur santé ou les faire mourir prématurément. Il est interdit de nourrir les animaux sauvages, de les toucher et de les attirer avec de la nourriture ou des appâts.

Ne succombez pas à la tentation de cueillir des fleurs, des quenouilles, des fruits, des champignons ou autre végétation. La végétation et les autres objets naturels, tels que les bois de cerfs et les os, font partie de l'alimentation naturelle de la faune.

Dans les parcs nationaux, les chiens et autres animaux domestiques doivent être tenus en laisse et surveillés en tout temps. Les animaux en liberté représentent un danger car ils sont susceptibles de pourchasser et de déranger la faune. Ils représentent aussi un danger pour le public.

Vous commettez une infraction si vous attirez, dérangez ou pourchassez la faune dans un parc national; les sanctions peuvent aller jusqu'à 2 000 dollars ou une peine d'emprisonnement de six mois.

Haut de la page

Les wapitis sont dangereux!

Les wapitis peuvent être agressifs et attaquer sans avertissement. Des gens ont déjà reçu des coups de pied et ont été renversés et gravement blessés. Les wapitis ont déjà attaqué des véhicules. En septembre et octobre, pendant la période du rut (saison des amours), les mâles sont particulièrement agressifs. En mai et juin, pendant la saison de mise bas, les femelles défendent vaillamment leurs jeunes. Peu importe la saison, n'approchez pas des wapitis. Laissez toujours une distance de 30 mètres entre vous et un orignal ou un autre grand animal (100 mètres pour les ours).

Haut de la page

Chevreuils

Les chevreuils peuvent chercher agressivement à obtenir de la nourriture de ceux qui font un pique-nique ou du camping. Ils peuvent réagir violemment lorsqu'ils se sentent menacés ou frustrés. Les chiens semblent provoquer la colère des femelles et celles-ci ont déjà attaqué des gens et des animaux domestiques.NE VOUS APPROCHEZ PAS des animaux et ne leur donnez pas à manger.

Haut de la page

Voyagez prudemment

Deux personnes à l'eau à côté de leur canot renversé.
Évitez les dangers et soyez prêt pour toute urgence éventuelle.
© Parcs Canada/Merv Syroteuk/PANP E1302

SOYEZ PRÊT POUR TOUTE URGENCE! Les visiteurs de l'arrière-pays doivent être autonomes en toute saison et tout à fait prêts à répondre à n'importe quel incident susceptible de surgir pendant leur excursion. Les points de départ des sentiers ne font pas l'objet de patrouilles quotidiennes.

Nous nous attendons à ce que :
  • vous soyez conscient des dangers naturels et que vous soyez bien équipé et approvisionné;
  • vous ayez les connaissances, les aptitudes et la forme physique nécessaires;
  • vous soyez prêt à faire face aux situations d'urgence.
Vous avez besoin d'autres renseignements? Nous nous ferons un plaisir de vous renseigner sur :
  • les dangers naturels;
  • la planification des excursions en arrière?pays;
  • les itinéraires (renseignements et conseils);
  • le système d'inscription volontaire à des fins de sécurité (activités à risques élevés);
  • la sécurité nautique et la sécurité des bateaux;
  • la sécurité hivernale (hypothermie, conditions de glace)
Haut de la page

Sécurité en hiver

Vous êtes responsable de votre propre sécurité. Soyez prudent et profitez bien de votre sortie.

Sécurité en hiver

Planification d'une visite sécuritaire dans un parc national