Parc national du Canada de Prince Albert

Historique de la population de bisons des plaines de la rivière Sturgeon

Jeune bison des plaines avec sa mère.
Jeune bison des plaines avec sa mère. .
© J. Benge / Parcs Canada

Se comptant par millions jadis, le bison des plaines frôle l'extinction à la fin des années 1800. En 1906, le gouvernement du Canada achète les derniers troupeaux de bisons. Certains de ces animaux sont à l'origine du troupeau du parc national Elk Island (Alberta), devenu la source d'approvisionnement de la plupart des troupeaux de bisons des plaines au Canada. Aujourd'hui, on compte près de 1000 bisons des plaines adultes, répartis en trois troupeaux évoluant en liberté au Canada.

En 1969, environ 50 bisons du parc national Elk Island ont été mis en liberté dans les collines Thunder (au nord du parc national de Prince Albert). On pensait ainsi offrir une source de viande supplémentaire aux Premières nations. Cependant, au lieu de rester dans cette région, les bisons ont migré vers le sud. La plupart d'entre eux ont élu domicile en petits groupes dans divers secteurs, alors que de 10 à 22 d'entre eux sont restés dans le parc national de Prince Albert. Ce sont ces bisons qui ont fondé la population actuelle de la rivière Sturgeon. Celle-ci a grossi régulièrement et en 2006, on recensait 400 bisons.

Il s’agit de l’une des rares populations de bisons des plaines en liberté qui subsiste dans son aire de répartition historique au Canada!

Carte du secteur courant du bison des plaines au PNPA et sur les terres voisines.
Carte du secteur courant du bison des plaines au PNPA et sur les terres voisines.
© E. Paul / Parcs Canada