Parc national du Canada de Prince Albert

Merveilles naturelles

Parcs Canada
© Parcs Canada/Merv Syroteuk/PANP G2244

En vous rendant au parc par le sud de la Saskatchewan, vous verrez que le paysage change graduellement et que les bosquets de peupliers et les champs de céréales cèdent la place aux forêts de peupliers faux-trembles et de conifères. De même, les routes habituellement à angle droit ou parallèles sont remplacées par des routes qui serpentent entre les collines, longent les tourbières d'épinettes et ceinturent les lacs.

Le mélange non équivoque d'odeurs de la forêt et des eaux de ruissellement vous remplit la tête. Vous vous aventurez à la limite sud de la grande forêt boréale et dans le parc national de Prince Albert (3875 km2).

Ici, le vaste réseau de la nature des êtres vivants et non vivants et ses interrelations créent ce que l'on appelle, selon diverses sources, une forêt de conifères nordique ou forêt boréale. Dans la partie sud du parc, aux endroits secs, demeurent quelques vestiges des prairies de fétuque.

L'eau recouvre presque 30 p. 100 de la superficie du parc. Il peut s'agir d'immenses étendues, comme les lacs Kingsmere et Crean, mais aussi de petits marais, marécages et ruisseaux qui ponctuent le paysage.

La topographie du parc doit ses origines aux glaciers. Le paysage est une mosaïque de hautes terres et de basses terres qui varient en altitude de 488 à 732 mètres au-dessus de la mer.

Le parc protège une petite bande de l'écosystème boréal (techniquement les plaines et plateaux boréaux du sud) qui, dans les environs, fait fonction de point de référence pour l'intégrité écologique.

Parcs Canada
© Parcs Canada/Merv Syroteuk/PANP C913

Le parc se place au dixième rang en étendue parmi les parcs nationaux du Canada. Il s'agit de la plus grande région sauvage protégée en Saskatchewan; elle représente environ 0,6 p. 100 de la superficie totale de la province.

Signalons en terminant quelques-unes des richesses patrimoniales naturelles du parc.

L'un des quelques troupeaux de bisons des plaines en liberté parcourt le coin sud-ouest du parc. Le lac Lavallée abrite la deuxième colonie de pélicans blancs en importance au Canada, soit 15000 oiseaux selon les derniers estimés. Parmi les animaux qui habitent le parc, signalons le lynx, le loup, le caribou des bois, le wapiti, l'orignal, l'ours noir et plus de 200 espèces d'oiseaux.