Parc national du Canada de Prince Albert

Cyclisme

Femme qui fait la bicyclette
Un bon moyen d'explorer le parc consiste à parcourir ses sentiers en bicyclette.
© Parcs Canada/Bradley Muir/PANP 18Z8401

Le cyclisme constitue un excellent moyen d'explorer le parc national, qu'il s'agisse d'une promenade détendue en famille dans les rues et le long des pistes cyclables asphaltées de Waskesiu et des environs immédiats, d'une course énergique le long des pentes du sentier des wapitis, ou encore d'une sortie de difficulté moyenne.

Vous trouverez à Waskesiu différents types de bicyclettes à louer. Vérifiez la liste des magasins de location au centre d'accueil.

Nous espérons que l'information ci-dessous vous aidera à planifier votre sortie à bicyclette afin qu'elle soit enrichissante et qu'elle ait le moins d'incidence possible sur l'environnement naturel et la faune du parc.

Consultez le personnel du centre d'accueil pour prendre connaissance des derniers renseignements sur l'état des sentiers, les conditions météorologiques et les risques éventuels. Si vous prévoyez passer la nuit dans l'arrière-pays, il vous faut absolument un permis.

Soyez vigilant à la faune. Arrêtez-vous et attendez que les animaux libèrent le sentier. Tous les animaux du parc sont sauvages et leur comportement est imprévisible. Méfiez-vous en particulier des wapitis au printemps lors de la mise bas, et en automne pendant la période du rut.

En tant que cycliste, vous êtes plus susceptible de surprendre un ours, notamment en raison de votre vitesse de déplacement. Installez des clochettes sur votre bicyclette et servez-vous en quand vous traversez des secteurs à végétation dense ou à l'approche d'un virage. Prenez le temps de lire la brochure intitulée Vous êtes au pays des ours avant de partir.

Code d'éthique sur les pistes cyclables

  • Ne faites du vélo que sur les pistes désignées. Demeurez sur la piste. En voulant contourner les trous de boue, vous risquez d'endommager la végétation latérale.
  • Traitez les autres usagers de la piste avec courtoisie, surtout sur les tronçons descendants. Ralentissez à l'approche d'angles morts.
  • Servez-vous d'une clochette ou émettez un cri pour prévenir les autres promeneurs et les animaux de votre présence.
  • Choisissez votre sentier selon vos capacités. Le personnel du parc ou des boutiques de location peut vous aider à choisir un circuit adapté à vos capacités.
  • Même si c'est peu pratique et incomfortable à la fois pour le promeneur et pour l'animal, un chien doit être tenu en laisse tout le temps. Envisagez donc plutôt de le laisser chez vous ou de le confier à des amis.
  • Les chevaux ont la priorité. Si vous rencontrez un groupe de cavaliers, descendez de bicyclette et demeurez debout un peu en retrait du sentier (de préférence en contrebas) jusqu'à ce que le groupe soit passé. Si vous vous en approchez par derrière, demeurez à quelques mètres pour éviter de prendre un éventuel coup de pied. Prévenez alors les cavaliers de votre présence et attendez qu'ils vous fassent signe de doubler.
  • À bicyclette, vous pouvez vous rendre beaucoup plus loin dans l'arrière-pays qu'à pied en une journée. Vous êtes responsable de votre propre sécurité et, le cas échéant, soyez prêts à faire vos propres réparations.
  • Ne laissez pas de saletés derrière vous. Remportez vos déchets!

Pistes d'arrière-pays recommandées

  • Sentier du Transport-de-Marchandises-de-la-source-Tait : 2 km aller simple
  • Sentier des Wapitis : 39 km aller simple
  • Sentier du Lac-Hunters : 12 km aller simple
  • Sentier de la Limite-Ouest : 25 km aller simple
  • Sentier Red-Deer : trois boucles totalisant 19 km
  • Sentier Kinowa : 5 km aller-retour
  • Sentier du Lac-Amyot : 15,5 aller simple