Parc National des Prairies

Brûlages dirigés, Parc national des Prairies – Foire aux questions

En 2008, le parc national du Canada des Prairies a travaillé de près avec des intervenants et les voisins locaux pour dresser un plan de gestion du feu. Le plan était axé sur la mise en commun des ressources, l’utilisation du feu et une bonne maîtrise des feux. On a déterminé que le brûlage dirigé constituait un important processus dont l’écosystème du parc des Prairies pourrait bénéficier. Parcs Canada a réitéré son engagement à éteindre tous les feux de friche se déclarent dans le parc. Plus récemment, par l’entremise du Plan directeur du parc (2010), on s’est engagé à brûler environ 75 hectares par année sur une période de cinq ans.

Pourquoi recourir aux brûlages dirigés au parc national des Prairies?

Les brûlages dirigés sont un processus important utilisé au parc national des Prairies en vue d’atteindre des objectifs précis relatifs à l’écosystème. Ces objectifs consistent notamment à :

  • modifier la composition de la végétation des espèces non indigènes aux espèces indigènes;
  • améliorer la production de semences de végétaux indigènes;
  • attirer les gros brouteurs (bison ou bétail);
  • réduire la charge de combustible dans le parc.

De quelle façon les brûlages dirigés sont-ils effectués?

Des équipes de spécialistes qualifiés planifient les brûlages dirigés bien avant de les allumer. La première étape est l’élaboration d’un plan du brûlage dirigé qui est examiné par des spécialistes externes. Les commentaires reçus des intervenants de la région avoisinante sont aussi un important facteur à considérer. La « directive » décrit les conditions et les procédures requises pour s’assurer de la sécurité et de l’efficacité du feu. Les gestionnaires du feu fondent leurs décisions sur des modèles informatiques et des réseaux d’information. Ils analysent les conditions météorologiques, la combustibilité et la topographie pour prévoir le comportement du feu. Les brûlages dirigés sont toujours réalisés sous une surveillance constante.


Le feu peut enlever les déchets de façon plus uniforme sur de plus grandes étendues que ne le permet le broutage. Cela produit une structure de l’habitat que préfèrent différentes espèces.
©Parcs Canada 

Pourquoi ne pas laisser les animaux brouter plutôt que de recourir au brûlage dirigé?

Le broutage offre certains des avantages écologiques du feu, notamment enlever le gazon et recycler les nutriments, mais agit différemment du feu sur l’écosystème. Les brouteurs sont très importants pour le fonctionnement des écosystèmes de prairie, et le parc national des Prairies se sert d’une combinaison de feu et de broutage par les bisons/le bétail pour que l’écosystème de prairie soit diversifié.

Qu’arrive-t-il aux graminées lorsqu’on les brûle, meurent-elles?

Les graminées réagissent très bien au feu étant donné qu’elles croissent principalement à partir du bas de la pousse. Les températures des brûlages dirigés sont suffisamment élevées pour réduire en cendres la végétation morte. D’ailleurs s’ils sont allumés au bon moment, les feux ne nuisent pas aux zones de croissance des graminées.

Dans quelle mesure le feu agit-il sur les espèces envahissantes?

Les espèces envahissantes réagissent différemment selon leur forme de croissance. Par exemple, les graminées poussent plus rapidement après un feu, et certaines herbes non graminéennes pousseront dans n’importe quel sol dénudé après un brûlage dirigé. Au parc national des Prairies, le feu et le broutage sont aussi employés pour fatiguer l’agropyre à crête en vue de réduire sa production.

Qu’arrive-t-il aux animaux lors d’un brûlage dirigé?

Le feu ne piège que rarement les gros mammifères, mais peut tuer des petits animaux et des oiseaux. Cependant, à long terme, la plupart des espèces bénéficient de l’amélioration de leur habitat provoquée par le feu. Par ailleurs, on améliore ainsi les possibilités d’observation de la faune.

En quoi la fumée des brûlages dirigés peut-elle avoir des effets défavorables sur les visiteurs et les collectivités?

Dans la mesure du possible, les brûlages dirigés sont limités et effectués dans des conditions qui permettent de limiter la fumée produite et de la diriger loin des zones d’activité humaine.

Protection contre les incendies et prévention

Parcs Canada a recours aux brûlages dirigés pour rétablir les écosystèmes et réduire les risques posés par les feux de friches ravageurs. Un panneau d’interprétation détaillant l’utilisation des feux au parc national des Prairies se trouve au sentier des Deux-Arbres. Pour obtenir des directives et des renseignements supplémentaires sur les brûlages dirigés, communiquez avec le personnel du centre d’accueil du parc national des Prairies, situé à Val Marie, en Saskatchewan.


Parcs Canada apprécie votre intérêt à l’égard de ces projets. Pour en savoir plus, communiquez avec le gestionnaire de la conservation des ressources, par téléphone, au 306-298-2166. Veuillez soumettre vos commentaires à l’adresse suivante : Directeur, parc national du Canada des Prairies, C.P. 150, Val Marie (Saskatchewan) S0N 2T0.