Parc national des Prairies

Possibilité de bénévolat

Activité de bénévolat – recherche à petite échelle de la population canadienne de chiens de prairie à queue noire de 2016

Nous sommes à la recherche de bénévoles pour contribuer au travail sur le terrain qu’accomplira l’Université de la Saskatchewan du 15 juin au 31 août (la préférence pourrait être accordée aux personnes qui peuvent commencer à travailler bénévolement dès juin). Le projet porte sur l’écologie, la conservation et l’évolution des chiens de prairie à queue noire et comprendra la capture, la manipulation et la surveillance d’animaux vivants. Les terriers des chiens de prairie sont essentiels au rétablissement du putois d’Amérique et abritent de nombreuses autres espèces, dont des chevêches des terriers, des renards véloces et des crotales de l’Ouest. Les assistants pourront observer toutes ces espèces emblématiques des prairies ainsi que plusieurs autres qui habitent dans le parc.

Il s’agit d’une occasion parfaite pour apprendre à travailler en collaboration avec des chercheurs de l’Université, du parc et du zoo avec une population de petits mammifères dans un décor spectaculaire. Tout le travail sur le terrain sera effectué dans le parc national des Prairies, au sud de la Saskatchewan, soit l’une des plus grandes étendues restantes de prairie indigène au Canada. Nous demeurerons dans des logements de Parcs Canada situés au cœur du parc. L’hébergement et la nourriture sont fournis. Les bénévoles doivent payer pour leurs propres déplacements en direction de Saskatoon, en Saskatchewan. Les déplacements entre la station et Saskatoon sont fournis.

Une formation sera offerte et aucune expérience n’est requise. Cependant, les personnes candidates doivent avoir un intérêt pour les domaines suivants (plus vous en avez, mieux c’est!) : écologie, biologie évolutionniste, faune, biologie de terrain et biologie de conservation. Les logements et la population à l’étude sont isolés (la ville la plus près se trouve à 45 minutes). Par conséquent, les personnes candidates doivent être en mesure de bien vivre dans de telles conditions, aimer le plein air, être optimistes, positives et responsables et bien travailler en équipe.

Si vous souhaitez présenter une demande, envoyez par courriel votre curriculum vitae avec une lettre d’accompagnement et les coordonnées de trois références (y compris leur adresse courriel) à Jeff Lane (coordonnées inscrites ci-dessous) aussitôt que possible. Les demandes seront évaluées au fur et à mesure qu’elles seront reçues. Nous remercions toutes les personnes qui présenteront un intérêt pour ces postes; toutefois, nous communiquerons uniquement avec celles choisies pour une entrevue.

Personne-ressource
Jeff Lane, Ph. D.
Département de biologie
Université de la Saskatchewan
jeffrey.lane@usask.ca
www.lanelab.ca


 

Participation bénévole aux recherches sur l’écosystème du chien de prairie au Canada – 2016

Parcs Canada et le zoo de Calgary collaborent depuis 2004 à un programme de rétablissement du putois d’Amérique et de gestion du chien de prairie à queue noire. Le zoo de Calgary a entrepris des recherches sur le terrain en 2007. Le principal objectif de ce partenariat est que le zoo de Calgary mette son expertise scientifique et ses capacités de communication et de diffusion externe à profit dans le cadre d’une collaboration avec Parcs Canada, pour ajouter un volet recherche scientifique aux mesures de conservation, et inciter les Canadiens à reconnaître la valeur du seul habitat de chiens de prairie au Canada. Par ailleurs, le zoo de Calgary utilise ses connaissances en matière de réintroduction d’espèces pour prolonger cette collaboration et améliorer les résultats des opérations visant le rétablissement du putois d’Amérique au Canada.

Public-cible
Le parc national des Prairies et le zoo de Calgary sont à la recherche de personnes désireuses de participer bénévolement à des recherches sur le terrain dans le cadre du projet de recherche sur l’écosystème du chien de prairie au Canada. Le nombre de places est limité. Les participants seront choisis parmi les candidats qualifiés, selon leur ordre d’inscription.

Activité
Le projet consiste à effectuer des prélèvements dans les terriers et des dénombrements visuels, à recenser les terriers et à prélever des échantillons de végétation dans les colonies de chiens de prairie à queue noire du bloc Ouest du parc national des Prairies. Par ailleurs, les bénévoles peuvent observer la capture de chiens de prairie à queue noire vivants, voire y participer, selon les contraintes du calendrier. Nous essaierons de tenir compte des préférences des bénévoles en matière d’activités de recherche, mais nous ne pouvons nous y engager.
Étant donné que nos travaux sur le terrain sont largement tributaires de la météo, le calendrier des activités à mener sur le terrain sera établi au jour le jour. Les jours de pluie et de froid les activités sur le terrain sont limitées et pourraient être remplacées par des activités d’entretien d’appareils de prises de vue déclenchés par le mouvement et au tri de photos d’animaux sauvages.

Objectif
Les activités de réintroduction du putois d’Amérique dans le parc national des Prairies ont commencé en 2009. Le putois d’Amérique est un prédateur spécifique du chien de prairie à queue noire, un rongeur grégaire et colonial essentiel à l’écosystème. Le rétablissement du putois d’Amérique au Canada se heurte à deux grandes menaces : la peste sylvatique (qui peut frapper à la fois le putois d’Amérique et le chien de prairie à queue noire) et l’absence de chiens de prairie, proie de prédilection. Outre la peste, la disponibilité de fourrage peut être un facteur limitatif du rétablissement des populations de chien de prairie à queue noire. Les recherches menées dans le cadre de ce programme de bénévolat permettront de connaître la distribution et l’abondance de puces (recherche par prélèvement dans les terriers de puces, vecteur de transmission de la peste sylvatique), la densité de population des chiens de prairie et la production de chiots (dénombrements visuels et recensement des terriers), ainsi que la qualité et la disponibilité de fourrage (prélèvements d’échantillons de végétation). Toutes ces activités de recherche permettront de mieux connaître les facteurs qui influent sur la dynamique des populations de chiens de prairie à queue noire, et de franchir de grands pas dans le rétablissement de ce système prédateur proie au Canada.

Calendrier
On recherche des bénévoles pour les dates suivantes :

  • Du 20 au 24 juin;
  • Du 27 juin au 1er juillet;
  • Du 18 au 22 juillet;
  • Du 25 au 29 juillet;
  • Du 22 au 26 août;
  • Du 29 août au 2 septembre.

Nous ne prendrons que deux volontaires pour chaque période. On pourrait prendre en considération les personnes qui se proposent pour plusieurs périodes.

Pour tout renseignement ou pour vous inscrire, veuillez communiquer avec :

Heather Facette
Agente, Gestion des ressources II
Parc national du Canada des Prairies
Parcs Canada
C.P. 150
Val Marie (Sask.) S0N 2T0
heather.facette@pc.gc.ca
Téléphone : 306 298 2166, poste 227